Portugal: Le bus de Benfica caillassé, deux joueurs envoyés à l'hôpital

FOOTBALL Julian Weigl et Andrija Zivkovic ont été atteints par des éclats et envoyés en observation par précaution 

N.C. avec AFP

— 

L'Allemand de Benfica Julian Weigl est l'un des deux joueurs envoyés à l'hôpital après le caillassage du bus de l'équipe, le 4 juin 2020.
L'Allemand de Benfica Julian Weigl est l'un des deux joueurs envoyés à l'hôpital après le caillassage du bus de l'équipe, le 4 juin 2020. — Tiago Petinga/AP/SIPA

Deux joueurs du Benfica Lisbonne ont été blessés jeudi soir après le caillassage du bus de l’équipe à la suite de la rencontre de championnat contre Tondela, a annoncé vendredi le club lisboète. L’international allemand Julian Weigl et l’international serbe Andrija Zivkovic « ont été conduits par précaution à l’hôpital pour être en raison des éclats qui les ont atteints », explique le club dans un communiqué publié sur son site.

« L’autocar du Benfica a été attaqué par des jets de pierre lorsqu’il quittait l’autoroute A2 en direction du centre d’entraînement du club à Seixal » après avoir quitté le stade de Luz, précise le club qui demande aux autorités « d’identifier » les auteurs de « ces actes criminels ».

La Ligue condamne « une attaque lâche »

Après trois mois d’arrêt en raison de la pandémie de coronavirus, le championnat portugais a repris à huis clos mercredi soir. Vingt-quatre heures après le FC Porto, qui s’est incliné à Famalicao (2-1), Benfica a retrouvé à son tour la compétition jeudi soir. Le club, qui a fait match nul (0-0) face à Tondela, a repris la tête du classement, à égalité de points avec Porto, lors de la 25e journée du championnat.

La ligue portugaise de football a condamné « une attaque lâche » contre l’équipe du Benfica, qui s’est produite « à un moment où le football portugais a uni ses forces pour reprendre une activité qui fait vibrer des millions de personnes ».