OM : Des femmes victimes de violences conjugales hébergées à La Commanderie

BEAUX GESTES En cette période de confinement où les violences conjugales connaissent une augmentation très importante, le club a pris l’initiative d’héberger ces femmes 

V.R.B.

— 

L'entrée de la Commanderie à Marseille en avril 2016
L'entrée de la Commanderie à Marseille en avril 2016 — BERTRAND LANGLOIS / AFP

L’OM multiplie les bonnes actions depuis le début de l’épidémie de coronavirus. Cette fois, le club phocéen a décidé de venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales ou sexuelles en les hébergeant à La Commanderie.

Selon RMC infos, l’Olympique de Marseille a en effet décidé d’ouvrir son centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus à l’association SOS Femmes 13, qui vient en aide à ces femmes.

Depuis une semaine, une vingtaine de femmes et enfants sont hébergées dans le bâtiment du centre de formation, habituellement réservé aux jeunes footballeurs : 44 lits ont été mis à leur disposition.