Coronavirus à Montpellier : Le Festival des sports extrêmes reporté au mois d’août

SPORTS EXTREMES Avec 600.000 spectateurs, le Festival international des sports extrêmes est le troisième événement gratuit organisé en France. Il devait avoir lieu durant le week-end de l’Ascension

Jérôme Diesnis

— 

600.000 personnes assistent chaque année au Fise à Montpellier.
600.000 personnes assistent chaque année au Fise à Montpellier. — Armand Lenoir

Le Fise (Festival International des Sports Extrêmes) a été reporté, vraisemblablement au mois d’août, en raison de la pandémie de coronavirus. Il devait se dérouler comme tous les ans lors du week-end de l’Ascension sur les berges du Lez, à Montpellier. Le Fise réunit chaque année environ 600.000 spectateurs. Il s’agit du troisième événement gratuit organisé en France.

« C’est une décision sans précédent, et probablement l’une des plus difficiles que nous ayions eues à prendre depuis la création du festival en 1997, explique Hervé André-Benoît, fondateur du Fise et CEO de Hurricane, la société en charge de son organisation. En France, et partout sur la planète, nous devons assumer nos responsabilités en tant que citoyens, en tant qu’événement des professionnels, mais aussi en tant que passionnés de sports d’action, dans ce combat pour la santé de tous. »

Les dates du report du Fise devraient être connues prochainement. Dix autres événements dédiés de sports urbains organisés par Hurricane, qui devaient avoir lieu en Chine, en France en Espagne ou au Japon, sont annulés ou reportés.