VIDEO. Angleterre-Galles : Joe Marler attrape Alun Wyn Jones par les parties intimes, le Gallois demande des sanctions

RUGBY L'incident est arrivé en plein match du Tournoi des VI Nations, devant les caméras du monde entier

B.V.

— 

Joe Marler et Alu-Wyn Jones lors d'Angleterre - Galles
Joe Marler et Alu-Wyn Jones lors d'Angleterre - Galles — SIPA

Celle-là, on ne l'avait pas vue depuis un petit moment. Lors d'Angleterre-Galles du Tournoi des VI Nations samedi, le pilier anglais Joe Marler s'est fendu d'un des plus beaux  gestes du rugby à l'ancienne : l'attrapé de parties génitales. Sa victime ? Le capitaine gallois, Alun Wyn Jones. Le problème, c'est qu'aujourd'hui, il existe des caméras. Beaucoup de caméras, qui ont filmé en gros plan l'acte. 

Le capitaine gallois s'est montré d'abord drôle, puis ferme, au moment d'évoquer l'incident en conférence de presse. D'abord en demandant deux fois au journaliste l'interrogeant de bien préciser la nature des faits, puis en réclamant des sanctions contre Joe Marler. 

« J'ai gagné 138 test-matchs pour mon pays, mais si je réagis je prends un rouge, donc c'est dur. J'espère que World Rugby va y jeter un oeil. Joe est un bon gars et plein de choses arrivent sur un terrain de rugby. C'est frustrant de parler autant de l'arbitrage video et que rien n'arrive. Beaucoup de gens ont vu ces images. Elles doivent être prises dans le contexte du match. Mais vu tout l'arsenal judiciaire qui entourent désormais les matchs, c'est sur ce genre de choses qu'il faut se concentrer. »

Marler encourt une suspension pouvant aller de 12 à 208 semaines, car figurez-vous qu'il existe une règle très précise sur cet acte malfaisant dans les lois du rugby. La 9.27 : « Un joueur ne doit pas porter atteinte au fair-play en attrapant, pinçant ou en effectuant une torsion des parties génitales ».