VIDEO. NBA : LeBron James mate Giannis, les Lakers font la fête aux Bucks dans le choc ultime

BASKET Les Lakers l’emportent à domicile quelques semaines avant des retrouvailles éventuelles en finale de la NBA

J.L. avec AFP

— 

LeBron James a dominé Giannis le 7 mars 2020 à Los Angeles.
LeBron James a dominé Giannis le 7 mars 2020 à Los Angeles. — Mark J. Terrill/AP/SIPA

Les Lakers ont remporté le duel des leaders de conférences face à Milwaukee (113-103), portés par LeBron James en mode «King», qui a marqué des points face à Giannis Antetokounmpo, pourtant favori dans la course au MVP, vendredi en NBA.

Après la défaite concédée avant Noël dans le Wisconsin, où Antetokounmpo avait impressionné, L.A. a répondu en égalisant à 1-1. Il faudra désormais attendre de voir les deux équipes éventuellement se qualifier pour les finales en juin, pour connaître le fin mot de l’histoire en sept matchs maximum.

LeBron marque son territoire avant des retrouvailles possibles en finale

La route est encore longue, mais dans un match où chacun a imposé une haute intensité défensive, la différence s’est faite au talent. Et dans sa panoplie basket, LeBron James a fait montre d’un tout petit plus de variété et d’efficacité que le « Greek Freak » (« monstre grec ») de Milwaukee sur ce match.

« MVP ! MVP ! », le Staples Center n’a évidemment pas manqué de ponctuer les actions de classe de l’idole des lieux, auteur de 37 points (8 rebonds, 8 passes, 3 interceptions), mais aussi de gestes défensifs importants sur son rival, tout en allant chercher des paniers compliqués comme ce double-pas au 4e quart-temps, après lequel le ballon a roulé trois fois sur l’arceau avant de rentrer.

Les Bucks gardent trois victoires d’avance sur les Lakers

« Je suis extrêmement fatigué », a soufflé James après le match où il a passé la barre des 34.000 points en carrière. « Giannis est un si bon joueur. Je voulais juste faire en sorte qu’il ait une présence face à lui et jouer dur sur lui. »

Discret jusque-là, Anthony Davis a eu la bonne idée de se réveiller dans le money-time avec 14 points inscrits sur ses 30 au total (9 rebonds). Un peu plus esseulé au sein des Bucks, Antetokounmpo n’a absolument pas démérité (32 points, 11 rebonds, 6 passes), mais ses trois lancers francs manqués dans les deux dernières minutes ont été préjudiciables.

Tant est si bien que Milwaukee, toujours largement en tête à l’Est, atteint la barre des 10 défaites (53 victoires). Les Lakers eux engrangent leur 48e succès (13 revers) et doivent à présent se tourner vers leur troisième « bataille de L.A. » dimanche face aux Clippers, qui mènent 2-0 dans leurs confrontations.