Equipe de France féminine : Corinne Diacre se passe de Gaëtane Thiney pour le Tournoi de France

FOOTBALL L'attaquant historique des Bleues, qui avait critiqué le management de la sélectionneuse, paie (aussi ?) ses mauvaises performances depuis la Coupe du monde 

N.C. avec AFP

— 

Gaëtane Thiney, lors de l'élimination de la France en quart de finale de la Coupe du monde face aux USA, le 28 juin 2019.
Gaëtane Thiney, lors de l'élimination de la France en quart de finale de la Coupe du monde face aux USA, le 28 juin 2019. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Gaëtane Thiney, historique des Bleues avec ses 163 sélections, n’a pas été retenue par  Corinne Diacre ce mercredi pour disputer le Tournoi de France, du 4 au 10 mars. A cause de ses critiques ? De son niveau de jeu décevant ? Seule la sélectionneuse de l'équipe de France le sait vraiment, mais le résultat est le même.

La patronne des Bleues avait signifié dès novembre à la capitaine du Paris FC, 34 ans, qu’elle pourrait ne pas la convoquer à l’avenir. Elle est passée à l’acte. « Seules les compétitions du week-end me guident dans ces choix, et j’ai trouvé qu’après la Coupe du monde ses performances étaient en deçà de ce qu’elle avait pu nous montrer auparavant », s’est justifiée Diacre devant la presse, ce mercredi.

« Je suis têtue, mais je ne suis pas fermée et obtuse »

Thiney était montée au front dans un entretien à l’AFP mi-février, dans lequel elle avait invité Diacre à « moderniser » son management et à « s’inspirer » de Didier Deschamps, un technicien qui « protège ses joueurs, les aime, les fédère ». La sélectionneuse a assuré que les critiques faisaient « partie de (sa) fonction » et avaient pu lui permettre d’évoluer.

« Je suis têtue, mais je ne suis pas fermée et obtuse, a-t-elle déclaré. J’ai une réelle envie d’avancer, de m’améliorer. J’entends ce qui se dit. Après, on ne peut pas plaire à tout le monde. » Pour ce premier rassemblement de l’année, un mois avant la reprise des qualifications à l’Euro, Diacre enregistre les retours de sa capitaine, Amandine Henry, et de son attaquante Kadidiatou Diani, contraintes de déclarer forfait en novembre.

Voici la liste complète :

Gardiennes : Sarah Bouhaddi, Solène Durand, Pauline Peyraud-Magnin

Défenseuses : Estelle Cascarino, Sakina Karchaoui, Griedge Mbock Bathy, Perle Morroni, Eve Périsset, Wendie Renard, Marion Torrent, Aïssatou Tounkara.

Milieux de terrain : Viviane Asseyi, Charlotte Bilbault, Kenza Dali, Grace Geyoro, Amandine Henry, Amel Majri.

Attaquantes : Delphine Cascarino, Kadidiatou Diani, Valérie Gauvin, Marie-Antoinette Katoto, Eugénie Le Sommer, Ouleymata Sarr.