Dortmund-PSG : Et le placement de Thiago Silva sur les deux buts, on en parle ?

FOOTBALL Le défenseur brésilien, en manque de rythme, a encore défendu bien trop bas sur les buts du Borussia Dortmund

J.L.

— 

Thiago Silva s'est fait bouger comme pas permis par Haaland.
Thiago Silva s'est fait bouger comme pas permis par Haaland. — Michael Probst/AP/SIPA

C’est une double capture d’écran qui fait mal, même si l’instantané est souvent plus cruel que la réalité. Thiago Silva évoluait mardi soir comme libéro d’une défense à trois, et à ce titre se devait de garder le fort en dernier recours. Mais de là à couvrir Haaland sur les buts du prodige norvégien​ en étant situé dix mètres derrière Marquinhos et Kimpembé, ça fait tache, vraiment.

D’autant que ce n’est pas la première fois que le Brésilien est pris en flagrant délit sur ce terrain-là. Emery, déjà, l'avait rendu reponsable en off de la déroute au Camp Nou il y a trois ans, jugeant que le Brésilien aspirait le bloc parisien vers l’arrière en défendant trop bas. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il ne l’avait pas titularisé un an plus tard contre le Real Madrid. Ce défaut récurrent a été d’autant plus accentué par le choix de Tuchel de défendre à trois derrière… Probablement pour préserver son capitaine d’une bataille de chiffonniers avec le bison Haaland alors qu’il revenait de blessure.

Par tous les bouts, c’est un échec. Thiago s’est fait manger par un adolescent à peine pubère et il a fait reculer tout le monde. A 34 ans et en fin de contrat en juin, qui sait si le défenseur auriverde n’a pas joué hier son dernier match de Ligue des champions devant le Mur Jaune ? Tuchel doit se poser la question, lui aussi.