Amiens-PSG : Le PSG concède le nul (4-4) à Amiens au terme d'un match complètement fou...Revivez le match en live avec nous

FOOTBALL Trois jours avant son huitième de finale aller de Ligue des champions à Dortmund, le PSG se déplace ce samedi à Amiens (17h30) pour le compte de la 25e journée de Ligue 1

Francois Launay

— 

Les Parisiens sont passés par toutes les émotions à Amiens
Les Parisiens sont passés par toutes les émotions à Amiens — AFP

Bref, on va avoir l’occasion de flipper ou de trouver des motifs encourageants avant le huitième de finale de Ligue des champions mardi en Allemagne. Allez, je file en zone mixte pour recueillir les réactions de ce match à fou. Papiers à suivre dans la soirée sur 20minutes.fr. Merci à tous d’avoir suivi ce match totalement dingo avec nous.

19h28: Avant Dortmund et même avec une équipe bis, Paris a inquiété défensivement. Devant, Cavani, qui a eu l'occasion de plier le match juste avant l'égalisation picarde, a clairement perdu des points. 

19h26: Côté parisien, on ne sait pas par quel bout commencer. Le naufrage d'une première mi-temps indigne ou le sursaut d'orgueil de la deuxième période. Il y a vraiment à boire et à manger. Même si l'égalisation d'Amiens sur le fil change clairement l'analyse

19h25: Tellement de choses à retenir de ce match. Le courage d'Amiens qui n'a pas lâché après avoir mené 3-0, s'être fait passer devant pour finalement égaliser sur le fil. 

19h23: C'est fini à Amiens dans ce match complètement fou et ce nul à huit buts. Scénario de dingos, des buts à la pelle, des défenses à la rue. C'était beau, c'était fou. 

90e+3: Et dire que juste avant, Cavani a bouffé la balle du 5-3 alors qu'il était tout seul devant le but. C'est fou

90e+2: L'EGALISATION DE GUIRASSY !!!!!!! CE MATCH EST DINGUE, CE MATCH EST FOU, CE MATCH EST INCROYABLE!!!!!!!!!!!!

89e : Les Amiénois sont cuits, les Parisiens gèrent. La fin de match est calme à l’inverse du reste de cette partie complètement folle.

84e: On n'a pas beaucoup vu Cavani dans ce match. L'Uruguayen a eu une grosse occase et c'est à peu près tout. Pas sûr que ça lui permette de doubler Icardi sur le fil pour une palce de titulaire à Dortmund. 

82e: Amiens tente de revenir dans cette fin de match mais les Picards ont pris un gros coup sur la tête avec cet incroyable retour du PSG. 

76e: Dans ce match de dingos, il faut quand même souligner le sursaut d'orgueil des Parisiens. A la rue en première mi-temps, ils ont changé la donne en moins d'une demi-heure en deuxième période. Un vrai match à double face

74eET ICARDI QUI DONNE L'AVANTAGE A PARIS. LE PSG A REMONTE TROIS BUTS ET RENVERSE LA VAPEUR EN MOINS DE 30 MINUTES. 

72e: De son côté, Amiens peut commencer à se mordre les doigts après avoir mené 3-0 contre le PSG. La clé se situant sans doute sur les corners d'où sont venus les trois buts parisiens

70e : Finalement, le PSG a réussi à se remettre dans le sens de la marche. A l’envers en première période, les hommes de Tuchel se sont remis à l’endroit en moins de vingt minutes et peuvent clairement s’imposer désormais en Picardie.

67e: Quelle folle soirée pour Kouassi. A la rue comme toute la défense du PSG en première mi-temps, le gamin plante le premier doublé de sa carrière en Ligue 1 et relance totalement son club. 

65e: L'EGALISATION PARISIENNE ET LE DOUBLE DE KOUASSI QUI REMET UNE TETE SUR CORNER APRES UNE SORTIE LOUPEE DE GURTNER. MATCH DE FOUS!!!

63e: Le jeune défenseur parisien permet au PSG de croire à une possible remontada dans ce match dingue depuis le début. 

60e: ET LE DEUXIEME BUT PARISIEN. LA TETE DE KOUASSI SUR CORNER RELANCE LE MATCH

58e : Et Amiens pas loin d’inscrire un quatrième but après une bonne séance collective et un centre à ras de terre qu’a bien failli reprendre Guirassy.

56e : Déluge de pluie sur la Licorne où Paris essaie de revenir au score mais c’est encore trop brouillon face à des Amiénois regroupés derrière.

50e:OH LA PARADE DE GURTNER!!! Cavani a bien cru marquer son 200e but sous le maillot du PSG mais le gardien amiénois a repoussé la tête du Matador avec un arrêt splendide. 

46e : A noter que Marquinhos, qui revient de blessure et pourrait débuter à Dortmund, va jouer cette deuxième période en défense centrale.

45e: C'est reparti à Amiens dans ce match totalement surprenant. 

18h32: Et Marquinhos entre à la place de Thiago Silva. 

18h30: Déjà un changement à la pause côté parisien: Verrati entre à la place de Gueye au milieu. 

18h28: Après, le but d'Herrera juste avant la pause change la donne. Paris peut clairement revenir au score. Mais on oubliera pas de sitôt ce naufrage en première mi-temps. 

18h23 : Le PSG est vraiment en train de préparer de la pire des façons son choc à Dortmund. Même si beaucoup de titulaires ne jouent pas, l’état d’esprit affiché face à l’avant-dernier de Ligue 1 est vraiment inquiétant.

 

18h20: Cette première période est flippante avant le match de Ligue des champions. Certains joueurs se cachent (Di Maria, Icardi, Draxler) et témoignent d'une rare passivité. Va vraiment falloir montrer autre chose en deuxième mi-temps. 

18h17 : C’est la pause à Amiens après une première mi-temps totalement dingue. Complètement dépassé, Paris a sombré en Picardie en étant mené 3-0. Mais le but d’Herrera juste avant la pause va peut-être tout relancer dans ce match fou.

45e+1: Et le but d'Herrera qui redonne un peu d'espoir à ce triste PSG. 3-1

43e : A trop vouloir se préserver pour la Ligue des champions, le PSG en a oublié de jouer. Amiens est en train de lui rappeler le respect.

42e: Cette première mi-temps est sans doute l'une des pires du PSG qatari. Une vraie demontada. C'est fou ce qui est en train de se passer en Picardie. Un truc de dingos. 

40e : INCROYABLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! LE TROISIEME BUT d’AMIENS !!!!!!!!! PARIS EST À TERRE CHEZ L’AVANT-DERNIER DE LIGUE 1 APRES CE BUT DE DIABATE

37e : On rappelle au passage que Dortmund en a mis quatre hier contre Francfort en championnat. Le PSG n’a pas vraiment la même façon de préparer ses matchs de Ligue des champions.

 

35e: Alerte (petite) réaction parisienne. Une tête d'Icardi directement dans les bras de Gurtner, le gardien amiénois

33e : Voir Paris prendre l’eau chez l’avant-dernier de Ligue 1 est un poil flippant avant un match de Ligue des champions. Bon, OK la moitié des titulaires habituels ne sont pas là mais quand même. Ça ne fait vraiment pas sérieux.

31e : Incroyable début de match des Amiénois qui sont en train de donner une leçon à un PSG apparemment venu en tongs pour disputer ce match. Une vraie leçon d’engagement

29e: OH LE DEUXIEME BUT AMIENOIS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Kakuta fait l'amour à la défense et envoie un missile somptueux de 25 mètres  dans les buts de Navas. 

26e: Les Picards s'enhardissent face à des Parisiens qui n'y sont pas du tout à l'image de ce corner totalement foiré par Di Maria

24e: Quelle occasion encore pour Amiens. Après plusieurs passes, Guirassy récupère le ballon dans la surface mais sa tentative est repoussée par Navas. 

23e : Draxler fait n’importe quoi au milieu. Il vient de perdre un ballon qu’Otero aurait pu mieux négocier en contre-attaque pour Amiens.

19e : C’est très timide côté parisien. Peu d’engagement, pas d’immenses occasions. On est (pour l’instant) plus dans un match de préparation d’avant Ligue des champions que dans un duel de Ligue 1

15e: En termes d'ambiance, malgré le score, les 500 ultras parisiens rivalisent largement avec les 9.500 supporters amiénois. 

12e : Sinon, la nouvelle coupe de cheveux de Di Maria, c’est un grand Non. Le blond décoloré superposé sur cheveux bruns n’est plus d’actualité depuis l’épopée des Barjots du hand en 1992.

9e : Paris a été clairement cueilli à froid par ce début de match amiénois. Mais le but a au moins eu le mérite de réveiller un PSG qui pensait peut-être passer une soirée pépère en Picardie.

7e: Oh la reprise du talon de Cavani sauvée in extremis!! El Matador a failli inscrire un but splendide

6e : A noter sur le but, la merveille de passe de Kakuta qui a enrhumé toute la défense parisienne pour servir parfaitement Guirassy

5e: ET LE BUUUUUUUUUT D'AMIENS!!!! Guirassy crucifie Navas et enflamme déjà la Licorne. 

2e: Petit point mode. Paris a sorti du placard son maillot rouge flashy pour ce déplacement en Picardie. Aucun risque de se faire renverser tellement cette tenue éblouit les yeux. 

 

1e: Et c'est parti à Amiens pour ce AvantDortmuntico! 

17h28: Sinon, je vous annonce officiellement le décès de mon petit doigt tué par le froid amiénois avant même le début du match. RIP. 

17h25 : L’autre (vrai) enjeu de la rencontre c’est l’éventuel 200e but d’Edinson Cavani sous le maillot parisien. Le meilleur buteur de l’histoire du club en est à 199 et ce serait beau d’atteindre cette barre symbolique sur une passe d’Icardi.

17h23: On vous rappelle les trois gros enjeux de ce dernier match avant Dortmund: 

-Pas de blessure

-Pas de blessure

-Pas de blessure

17h20 : Un petit point play-list pour être complet. Du bon vieil electro et même du Clara Luciani, hommage à l’artiste féminine de l’année sacrée vendredi aux Victoires de la musique. 

 

17h12 : Un mot sur les conditions climatiques. Il fait froid, il fait gris et il y a du vent. La pluie est aussi en train d’arriver doucement sur mon clavier. Tout pour un bon match de foot. A part ça, le stade est à guichets fermés comme à chaque fois que les Paris Globe Trotters se déplacent en Ligue 1.

 

17h07 : Puisqu’il faut bien parler d’Amiens, on rappellera que la ville picarde a l’une des plus belles cathédrales de France. Sinon, niveau foot ? Bon, douze matchs d’affilée en Ligue 1 sans victoire, 4 points sur 36 possibles, une avant-dernière place au classement. Le moral est donc au beau fixe en Picardie. Et la compo amiénoise a clairement de quoi faire trembler Paris…

 

17h05 : Pour rappel, la liste des absents parisiens. Neymar, Mbappé, Kimpembe, Sarabia et Meunier n’ont pas fait le déplacement. Sur le banc : Marquinhos, Bernat, Verratti. Entre Dortmund et Amiens, le cœur de Tuchel a choisi : ce sera tout pour battre la meilleure équipe de Picardie !!!

17h : Gros turnover mis en place par Thomas Tuchel pour ce dernier match avant le début des choses sérieuses. Une défense totalement new-look avec Herrera à droite, Thiago Silva et Kouassi dans l’axe et le jeune Néerlandais Bakker qui va connaître sa première titularisation en Ligue 1 à son poste de latéral gauche. Mais la vraie info de la soirée c’est la première association Icardi-Cavani en attaque.

 

Bonjour à tous et bienvenue au stade de la Licorne où je me trouve pour vous faire vivre cet immense Amiens-PSG (NON). En fait, le PSG fait largement tourner avant le premier gros match de sa saison mardi en Ligue des champions sur la pelouse du Borussia Dortmund. 

Surtout, ne pas se blesser. Trois jours avant le match le plus important de sa saison mardi à Dortmund en Ligue des champions, Paris se présente ce samedi après-midi sur la pelouse d’Amiens. Facile leader de Ligue 1, le PSG n’a à priori rien à craindre de l’avant-dernier du championnat. Histoire de ne pas prendre de risques avant Dortmund, Tomas Tuchel devrait largement faire tourner son effectif. Sans Neymar ni Mbappé préservés pour la Ligue des champions, on guettera avec attention le retour de Marquinhos absent depuis le 22 janvier. A suivre aussi, la possible bataille pour le poste d’avant-centre à Dortmund entre Icardi et Cavani. Pour le reste, le PSG devra surtout gérer pour éviter de nouveaux pépins physiques avant mardi.