Coupe de France : « C’était un match de merde », Tuchel plaisante après la petite victoire du PSG à Lorient

FOOTBALL L'entraîneur parisien n'a pas retenu grand-chose d'autre que la qualification après un match accroché à Lorient

J.L. avec AFP

— 

Thomas Tuchel fait la moue après la victoire de son équipe à Lorient.
Thomas Tuchel fait la moue après la victoire de son équipe à Lorient. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Le Paris SG, largement remanié et peu inspiré, s’est qualifié sans convaincre pour les 8e de finale de la Coupe de France face à un Lorient accrocheur (1-0), dimanche soir au stade du Moustoir. Il était loin le PSG qui a inscrit 41 buts lors de ses 10 précédents matchs, dont sept contre Monaco au cours de la dernière semaine.

L’entraîneur Thomas Tuchel, qui avait déjà dû laisser à Paris huit joueurs dont Edinson Cavani, Marco Verratti, Juan Bernat et Marquinhos, a de plus choisi de maintenir Kylian Mbappé et Neymar sur le banc. Après avoir laissé Lorient, leader de Ligue 2, construire pendant quelques minutes, les Parisiens ont imprimé un rythme poussif à la rencontre, avec une attaque peu inspirée face au bloc défensif des Merlus, qui ont passé la majeure partie de la rencontre retranchés dans leur moitié de terrain, jusqu’à craquer sur une tête de Sarabia.

« Le ballon, c’était n’importe quoi »

Interrogé par Eurosport, le manager allemand a eu du mal à cacher qu’il n’avait pas passé la meilleure soirée de sa vie : « Le ballon, c’était n’importe quoi. On jouait contre 10 joueurs dans leurs 22 derniers mètres. (…) C’était un match de merde sur un terrain difficile » a-t-il même fini par lâcher avec un petit sourire, avant de préciser sa pensée lors de la conférence de presse.

« Lorient a joué très bien, très bas, dans un 5-4-1 qui a défendu dans les derniers 35 mètres. C’était difficile d’ouvrir des espaces pour être décisif, mais on n’a jamais cessé d’essayer. On a contrôlé les contre-attaques. Il fallait être patient, ne pas s’énerver. Les circonstances n’étaient pas faciles, mais c’est comme ça dans les coupes. Nous avons gagné et nous sommes heureux.​ On n’a peut-être pas joué notre meilleur match, mais on a fait ce qu’il fallait pour gagner ». Et il faut remettre ça mercredi soir à Reims pour aller en finale de la Coupe de la Ligue.