Biathlon: Les Bleus survolent le relais et s’offrent leur première victoire depuis près de trois ans... La course à revivre en direct

BIATHLON Les Français enchaînent les tirs groupés dans les épreuves individuelles mais n'arrivent pas, depuis un long moment, à confirmer en relais 

N.C.

— 

Simon Desthieux mène le relais français à Oberhof, le 11 janvier 2020.
Simon Desthieux mène le relais français à Oberhof, le 11 janvier 2020. — Tobias SCHWARZ / AFP

Classement

1- France
2- Norvège à 1'12
3- Autriche à 1'24

15h39On va se quitter sur cette image... Les Bleus nous ont encore régalé et c'était beau. On se retrouve demain pour les poursuites femmes (12h15) et hommes (14h30), afin de finir ce week-end comme il se doit. Bon aprem tout le monde, la bise. 

15h37: Tut tut. On attend la même aux Mondiaux dans maintenant. 

 

15h35Christiansen en termine pour la Norvège, à un peu plus d'une minute de QFM. L'Autriche conserve sa 3e place, juste devant la Russie. 

15h33Allez c'est fait ! Les Bleus s'imposent dans ce relais, qu'ils ont survolé de bout en bout. Première victoire dans l'exercice depuis près de trois ans, ça fait du bien. 

15h30: QFM en plein tour d'honneur, il va à deux à l'heure mais il s'en fout. Et il a bien raison. Toute l'équipe savoure. 

15h28: Christiansen a assuré la 2e place de la Norvège, derrière ce sera chaud entre l'Autriche et la Russie pour le podium. 

15h26ENCORE DEUX PIOCHES MAIS CA SUFFIRA ! Deux petits kilomètres à ski et les Bleus pourront lever les bras. 

15h25: C'est le moment c'est l'instant ! FIllon Maillet pour le tout dernier tir de la journée... 

15h24: Quatre pioches pour les Bleus depuis le début de ce relais, alors que les Norvégiens sont à 9. «LE PAS DE TIR, TOUJOURS LE JUGE DE PAIX DE CES COURSES DE BIATHLON JEAN-MICHEL.»

15h22: Légèrement poussif, le père Quentin. Mais ça passe, allez. 

 

15h20: Solide Christiansen, qui enquille ses 5 balles. Mais pas beaucoup de temps perdu au final pour QFM, qui a encore une marge de 1'18. 

15h19QFM sur le couché... Hop hop hop la frayeur, deux pioches pour lui mais il s'est bien ressaisi. Plus qu'un tir et on sera bon. 

15h17: Un peu plus et il le voyait pas arriver dans son dos. 

 

15h15: Le point au passage du dernier relais >>

1- France
2- Norvège à 1'25
3- Autriche à 1'42
4- Allemagne à 2'00
5- Biélorussie à 2'00

15h14: Pouah Peiffer a mangé tout cru les deux trois mecs devant lui, il vient de ramener l'Allemagne en 4e position. Grosse bagarre pour le podium is coming dans le dernier relais. 

15h13: Dernier passage de relais pour les Bleus. Desthieux lance Fillon Maillet dans un fauteuil pour finir le boulot. 

15h11: Petite stat sur Fourcade au passage, il en est à 58 sur 60 au tir depuis le début du mois de janvier. Sniper Martinou is back. 

15h10: Oui, il neige toujours. Beaucoup. 

 

15h08: Une pioche, en plus, pour la Norvège et l'Autriche. Royal. 

15h06Desthieux sur le debout... OUI LE SANS FAUTE MON SIMON. Il ne peut plus rien nous arriver (ou presque). 

15h05Fourcade au micro >> «Très fier de la réaction d’Emilien, il avait à coeur de se rattraper. Mois de janvier excellent pour moi pour l’instant, il compense mon mauvais mois de décembre. Je fais confiance à Simon et Quentin pour finir le boulot.»

15h03: On vient de revoir le tir avec les zones d'impact. Y'a quatre cordons sur cinq, il s'en sort très très bien Simon là-dessus. Attention pour le debout. 

 

15h02: Et l'Allemagne qui revient à 30 secondes du podium grâce à Peiffer. Ça suffit à réveiller ce public de malades. 

15h01: Sans faute pour Boe et Leitner derrière. Ils ressortent à 1'07 et 1'16 de Desthieux. 

15h00Une erreur mais rattrapée vite fait bien fait pour Simon ! C'est tout bon. 

14h58: Ecarts inchangés sur les deux premiers intermédiaires. Desthieux dans la gestion avant d'arriver sur le pas de tir. 

14h56: Les Allemands à plus de deux minutes... C'est la débandadade pour l'instant pour les locaux. 

14h54: Norvège et Autriche arrivent maintenant. Tarje Boe en piste pour les Norvégiens, à 1'19 des Français. 

14h53GO GO GO pour Simon Desthieux. En mode sprint, du coup, il va devoir prendre ça comme une course individuelle. 

14h51: Martin dans le dernier tour, seulement accompagné par Wilson, son ballon de volley. Sauf énorme craquante de Desthieux ou QFM, ce relais est gagné. 

14h49Du rouge de partout là dans le gros groupe des poursuivants ! Ça pioche dans tous les sens, Eder sort en 2 à plus d'une minute pour l'Autriche, la Norvège 6e à 1'25. 

14h47: ET ALLEZ, ENCORE LE SANS FAUTE ! Et pas un cordon je peux vous dire, c'était une démonstration. 

14h45: 50 secondes maintenant pour Martin ! Il va pouvoir aborder le debout en toute sérénité (enfin juste ce qu'il faut quoi). 

14h43: Fourcade qui creuse toujours un peu plus à chaque intermédiaire. 35 secondes de marge sur le 2e, c'est du très bon boulot pour le moment. 

14h42: Les Norvégiens et les Allemands qui perdent encore du temps là avec respectivement une et deux pioches. Russie et Chine sortent en 2 et 3, Bjoentegaard à 45''. 

14h40TRANQUILLOU MARTINOU. Le 5/5 dans un fauteuil, il va pouvoir repartir en regardant les autres s'écharper sur le pas de tir. 

14h39: Derrière la Chine, un gros groupe d'outsiders, avec Autriche, Russie et Suède qui accompagnent la Norvège. 

14h37: Ecart stabilisé entre Fourcade et Bjoentegaard au premier inter. A noter, au fait, le très beau premier relais des Chinois, intercalés entre les deux mastodontes du circuit. Le dénommé Zhang Yan doit un peu se demander ce qu'il fout là. 

14h35C'est parti pour Martin ! Et ENORME dernier tour de Johannes Dale, qui a ramené la Norvège en 3e position, à 21 secondes seulement de la France. Il a repris 30 secondes le gars !

14h33: Pouah comme il neige là, impressionnant. On doit pas y voir à cinq mètres sur la piste. 

14h31: C'était mal parti et puis en fait ça va. 

 

14h30: Jacquelin qui lâche les chevaux sur ce dernier tour. 8 secondes d'avance sur la Chine, 23 sur l'Ukraine. L'Allemagne et la Norvège aux fraises pour le moment. 

14h29: Ouuuuh, Dale qui frôle le tour de pénalité, il ressort 21e à un peu moins d'une minute le Norvégien ! On l'avait dit qu'il pourrait payer ses efforts sur la piste. 

14h28Oh il nous a fait peur mais il s'en sort très bien, une première balle ratée mais ensuite plus aucune faute, il va encore creuser là !

14h27: Emilien arrive sur le debout... Allez mon ptit gars. 

14h25: Dale revient fort pour la Norvège, 3e à 13'' au deuxième intermédiaire alors qu'il était sorti à 20''. Mais bon il va peut-être payer ça tout à l'heure. 

14h23: Sept autres équipes avec la France sont sorties à zéro faute, mais seul Lapshin, pour la Corée, peut suivre Jacquelin sur ce début de second tour. 

14h21OUI EMILIEN le sans faute, il repart en tête alors que la Norvège a pioché une fois et l'Allemagne trois fois. 

14h19: On arrive déjà sur le premier couché du jour... Il neige très fort là sur le parcours. 

14h17: Jacquelin bien au chaud dans les skis du Norvégien... Voilà c'est ça qu'on veut voir (pour l'instant). 

14h15ALLEZ GO. Tranquille hein Emilien, on essaye pas de mettre une cartouche à tout le monde dès le premier tour cette fois. 

14h14: RUPHOLDING, LA MECQUE DU BIATHLON*

*fonctionne aussi avec Ostersund, Oberhof et Oslo

14h12: 26 équipes au départ. Hormis la Norvège, les autres à suivre sont toujours les mêmes >> Allemagne (devant son public), Russie, et dans un très bon jour la Biélorussie ou la Slovénie peuvent accrocher un podium. 

 

14h10: Les pas de tir sont en train d'être balayés, on va pouvoir y aller dans quelques minutes. 

14h07: Ça parle beaucoup sur la Chaîne L'Equipe de ces presque trois ans sans victoire en relais pour les Bleus. C'est vrai que c'est assez incompréhensible, même si un relais ce n'est pas l'addition de 4 courses individuelles (retrouvez-moi sur jaimelescliches.org). Ça arrive que certains athlètes d'autres nations qui ne ne font pas toujours violence quand ils courent seuls se dépouillent quand ils sont dans un collectif, et puis les tours sont assez courts, donc c'est plus compliqué de faire des diff sur les skis. 

14h04: Un petit mot sur la Norvège, qui a l'insupportable habitude de gagner tous les relais en ce moment, chez les femmes comme chez les hommes. Retour de Tarje Boe dans l'équipe aujourd'hui, et c'est encore très solide autour avec l'autre Johannes (Dale), Bjoentegaard et Christiansen. Gros duel à venir avec les Bleus, encore une fois. 

14h01: On reconduit donc l'expérience Martin en deuxième relayeur. On a vu à Oberhof, donc, que ça pouvait effectivement servir. Même si QFM n'est pas forcément le meilleur en cas de sprint final (comme on l'a vu aussi samedi dernier). 

13h59: Première info, la compo choisie par le staff (et l'ordre, surtout). On part sur la même chose que la semaine dernière, à savoir Jacquelin en 1, puis Foucade, Desthieux et Fillon Maillet pour finir. Sûr qu'Emilien va vouloir se rattraper pa rapport à samedi dernier... Pour ceux qui n'étaient pas là, il était allé tourner deux fois sur le debout et avait passé le relais en 22e position à Tinmar. 

13h57: Allez, on fignole le fartage, et on est parti les enfants. 

13h00Rendez-vous dans une heure, après le poulet-frites du samedi midi (pourquoi pas?), pour suivre tout ça ensemble. 

13h00: C'est un peu la question de puis quelques semaines, en effet. Comment, avec autant de talent individuel, on fait pour ne pas avoir gagné collectivement depuis 2017 ? La semaine dernière encore, la Norvège sans les frangins Boe nous a une pilée. Allez, la revanche est pour aujourd'hui. 

13h00Salutations braves gens. On poursuit le beau début de week-end de biathlon de l'équipe de France (doublé sur le sprint hommes, 2e place des femmes en relais) avec le relais  masculin. Ça commence à faire beauuuuuuuucoup trop longtemps qu'on n'en a pas gagné un, il est temps de corriger ça. 

Logiquement, ils devraient être imbattables, ou presque. Mais rien n'est jamais aussi simple. L'équipe de France masculine de biathlon, sûrement la plus homogène du monde avec le trio Fourcade-Desthieux-Fillon Maillet et la relève qui peut se révéler brillante derrière (jacquelin, Guigonnat), cartonne lors des épreuves individuelles mais n'arrive pas à s'exprimer pleinement lors des relais. Cela fait maintenant près de trois ans qu'ils n'en ont plus gagné, et même la semaine passée, alors que Johannes et Tarje Boe n'étaient pas de la partie, ils ont dû s'incliner face à la Norvège. Il est temps de ça cesse...
>> Rendez-vous après le dej pour, tous ensemble, voir enfin les Bleus  triompher sur ce relais de Ruhpolding (si si).