ASSE - FC Nantes : Les Verts poursuivent leur mauvaise passe... Les Nantais retrouvent le Top 4 au terme d'un triste spectacle (0-2)

FOOTBALL Dans un contexte morose sans leurs supporters, les Stéphanois sont totalement passés à côté de leur sujet ce dimanche contre des Nantais cohérents et de retour dans le haut du tableau (0-2)

Au stade Geoffroy-Guichard, Jérémy Laugier

— 

 Mehdi Abeid a ouvert le score ce dimanche d'une puissante frappe à l'entrée de la surface stéphanoise. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Mehdi Abeid a ouvert le score ce dimanche d'une puissante frappe à l'entrée de la surface stéphanoise. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK — AFP

Allez les amis, on vous laisse sur ce spectacle XXL dans notre Ligue des talents. Plus sérieusement, les Stéphanois sont de plus en plus inquiétants et Claude Puel a vraiment du boulot pour redresser son groupe. Le FC Nantes a su en profiter pour l'emporter sans briller (0-2) grâce à Mehdi Abeid et Ludovic Blas. Qui aurait sérieusement parié sur une quiatrième place des Canaris en Ligue 1 à la mi-janvier? On file aux réactions des joueurs/coachs et on vous propose des articles de retour en soirée sur 20minutes.fr. La bise.

Voilà c’est fini dans ce Chaudron over-tristoune où le FC Nantes s’impose pour la première fois depuis 20 ans.

90e : OK il manque sa saison jusque-là, mais Wahbi Khazri a le mérite de ne pas lâcher l’affaire dans un jour complètement sans. C’est encore lui, via une belle activité, qui initie une action conclue par une frappe bien au-dessus (encore surpris ?) de Cabaye.

86e : Le petit Maxence Rivera et son visage ultra-juvénile tente de mettre un peu de vie dans l’attaque stéphanoise (Beric et Diony doivent apprécier d’avoir été laissés à la maison par Puel) mais il manque complètement deux frappes consécutives depuis le côté droit. On ne voit vraiment pas comment les Verts pourraient relancer cette fin de match.

Pour les supporters stéphanois, le seul truc pouvant rendre l’aprem encore plus galère serait peut-être de voir leur ami privilégié Raymond Domenech balancer une nouvelle saucisse sur Twitter. Voilà voilà c’est chose faite et avec brio, non ?

 

79e : Les tentatives sont toujours nantaises, rien n’a changé par ici. Imran Souza, qui montre de belles choses, lâche ici une frappe lointaine non cadrée.

Petite précision du journaliste Manu Lonjon concernant le forfait de Yann M'Vila ce dimanche.

 

67e : Ouuuuuh la belle inspiration du milieu nantais Imran Louza. Grosse demi-volée lobée de 25 m ultra-spontanée qui ne passe pas si loin du but de Stéphane Ruffier. Le gardien de l’ASSE était-il totalement confiant ou totalement battu sur ce coup. Il n’a en tout cas pas bougé mais pas de coup de grâce pour les Verts.

66e: Bon après cette disgression: deux petites curiosités avec l'entrée en jeu du très jeune Maxence Rivera (18 ans et pas de nom sur son maillot floqué du numéro 36) côté ASSE, ainsi que celle de Renaud Emond à Nantes. Notre collègue David Phelippeau présentait justement la recrue belge cette semaine dans ce papier ci-dessous.

 

64e : Bon quand on y repense, Alban Lafont n’a véritablement eu qu’un arrêt à effectuer en plus d’une heure sur la reprise de Nordin. Tout ça pour dire : supporters stéphanois, écartez-vous de votre écran pour à votre guise arroser vos plantes vertes, filer tester au hasard un cuba libre dans un bar de compet, ou vous épargner l’ambiance pesante du huis clos en lançant votre CD préféré pour un massage d’oreilles salvateur.

60e : C’était bien limite ce duel "épaule contre épaule" ayant vu Palencia prendre le dessus sur un Ludovic Blas filant au but. Dans leur malheur, les Verts ne s’en tirent pas si mal avec les décisions d’Anthony Ustaritz.

59e : Charles Abi et Arnaud Nordin ont du mérite : ils viennent de lancer une belle petite contre-attaque à deux contre sept. Bon, vous vous doutez que ça s’est fini par un danger relatif, à savoir un centre de Blas dégagé par la défense nantaise.

52e : Quand on voit cet énorme tacle (dangereux +++ ) de Whabi Kazri sur Kader Bamba au milieu du terrain, on se dit que le chouchou du Chaudron la saison passée est quand même incorrigible dès qu’un match tourne mal et qu’il est frustré. Il hérite d'un jaune presque heureux sur le coup.

48e : Et hop évidemment c’est l’inverse qui se produit, deuxième but nantais !!!!!!! Moses Simon mystifie un Moukoudi finissant sur les fesses et son centre en retrait est parfaitement repris par Ludovic Blas. Nantes maîtrise son sujet et file vers un succès essentiel.

47e : Déjà de meilleures intentions pour les Verts à en croire leur pressing et une initiative de Nordin non cadrée mais qui donne quelques espoirs pour la seconde période.

Et on y retourne pour cette deuxième période. le prometteur attaquant Chales Abi (20 ans) remplace Boudebouz dès la pause à Sainté.

Et c’est la pause ici, bon bon, la Ligue 1 le dimanche aprem à huis clos, c’est quand même rude (si tant est qu’on ait eu un doute avant le coup d’envoi). Sur une vilaine pente depuis de longues semaines, l’ASSE doit vraiment se remettre à l’endroit.

45e : Ouh la quelle volée… complètement ratée de Wahbi Khazri sur un centre de Yohann Cabaye lui aussi teeeeeeellement discret depuis le début de la rencontre.

37e : Longtemps à la cave durant la première partie de saison, le latéral péruvien Miguel Trauco vient de mettre le feu avec des dribbles face à Dennis Appiah et un centre puissant à terre (un vrai 3xrond des familles pour les puristes de PES). Mais Girotto a dévié juste ce qu’il faut ce ballon chaud devant le but.

35e : Allez, on va quand même vous signaler cette timide réaction avec une demi-volée nettement au-dessus de Boudebouz après un centre mal renvoyé par la défense nantaise. C’est si peu alors qu’on se rapproche de la pause.

33e : Incroyable l’attentisme des Verts, y compris derrière. Grosse balle de break à l’instant pour Moses Simon. Servi dans un fauteuil par Abdoulaye Touré, il se joue tranquillou de Moukoudi en le contournant, mais sa frappe en pivot est un peu écrasée et Ruffier parvient à s’en saisir. Rien ne va à Sainté là…

30e : Bon, toujours pas de réaction des Stéphanois. Le quatuor offensif Honorat-Boudebouz-Nordin-Khazri est bien inoffensif jusque-là.

28e : Coup franc lointain de Louza tranquillement capté par Ruffier. C’était cadré mais c’est un peu tout quoi.

23e : Et le buuuuuuuut nantais qu’on n’avait vraiment pas vu venir !!!!! Joli débordement de Dennis Appiah, renvoi manqué dans l’axe de Franck Honorat et énorme patate gagnante de Mehdi Abeid. Le milieu nantais a bien pris son temps pour fusiller Stéphane Ruffier à l’entrée de la surface. Le match va-t-il être lancé ?

20e : C’est un grand oui ce contrôle en aile de pigeon… de Claude Puel le long de la ligne de touche.

17e : Bon vous l’avez compris, on n’a pas grand chose à vous raconter : petite tentative nantaise via Mehdi Abeid qui dévisse sa frappe du gauche.

15e : A noter que Benoît Bastien n’a pas résisté à la tristesse du huis clos : prévu pour être l’arbitre de ce match, il s’est blessé pendant l’échauffement et a été remplacé par le 4e arbitre Anthony Ustaritz.

Voilà un aperçu de ce que donne cet ASSE-FC Nantes niveau ambiance.

 

8e : La voilà la première vraie belle opportunité du match pour l’ASSE. Sur un mouvement bien initié par Franck Honorat, Arnaud Nordin est à la réception d’un centre et balance une belle reprise spontanée. Mais grosse parade du pied d’Alban Lafont.

6e : enchaînement de micro (micro) occases côté nantais avec une frappe lointaine de Bamba contrée et sur le corner une tête de Touré nettement au-dessus.

4e : Bon il ne se passe absolument rien. Ah si, on ne se rendait pas compte avant ce huis clos que nos confrères de radio gueulaient si fort pour décrire une tête anodine d’Abdoulaye Touré au milieu du terrain.

C'est parti pour ce match, et on entend déjà Alban Lafont balancer des consignes. Tristesse, tristesse...

14h54 : Comme prévu, le FC Nantes est surtout privé de son avant-centre Coulibaly, en plus de Fabio, Pallois et Coco. L’attaquant belge Renaud Emond, recruté en ce début de mercato hivernal, va commencer sur le banc. Christian Gourcuff mise sur Moses Simon pour occuper ce rôle de pointe cet aprem.

 

14h50 : On commence par la composition stéphanoise, où il y a une cascade de forfaits entre Saliba, Hamouma, Bouanga et Gabriel Silva blessés, ainsi que M’Vila et Youssouf malades, et Fofana suspendu. Pour Beric et Diony, c'est a priori un choix du coach Puel. Et hop sept titulaires en puissance à la trappe pour l'ancien entraîneur de Leicester, en plus de la longue (nouvelle) blessure de Kévin Monnet-Paquet.

 

14h45 : Hello à tous et bienvenue dans un Chaudron qui n’a jamais aussi mal porté son nom qu’aujourd’hui. C’est simple, le lancement sonore de la LFP vient de nous faire sursauter en tribune de presse.

14 h : Côté FC Nantes, la Brigade Loire n’a pas été gâtée non plus la semaine passée en Coupe de France  du côté de Bayonne. Pour vous mettre dans l’ambiance et notamment revenir sur cet épisode mal géré par la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, on vous propose un podcast tout nouveau tout beau, Sans contrôle, auquel participe notre correspondant à Nantes David Phelippeau. On vous laisse découvrir tout ça en cliquant sur le lien ci-dessous. Quant à nous, on se retrouve à 14h45.

 

14 h : Bon les amis, pour vous faire patienter au mieux entre la tarte au citron meringuée et le coup d’envoi, on vous propose de la lecture. Et quel contexte plus adapté pour ressortir ce zoom fait la saison passée sur les supporters stéphanois, si souvent sanctionnés par des interdictions de déplacement, voire des huis clos dans le Chaudron comme cet après-midi ?

 

14 h : Hello m’sieurs dames, et bienvenue sur 20 Minutes pour ASSE-FC Nantes, une affiche qui a toujours un petit parfum particulier pour les amateurs de football du siècle précédent. Allez, coucou à vous aussi les jeunes, on va donc prendre place cet aprem dans un Chaudron qui va comme malheureusement trop souvent sonner creux à 15 heures, au coup d’envoi. La raison ? L’improbable feu d’artifice lancé par le kop nord pour conclure le match entre les Verts et le PSG, qui a comme prévu été lourdement sanctionné par la commission de discipline. Depuis la tribune de presse, on va donc pouvoir vous indiquer les amabilités que balancera Wahbi Khazri au corps arbitral ou les consignes de tiki-taka de Christian Gourcouff en direction de sa défense centrale. Bon, on ne va pas se mentir, ça ne s’annonce pas comme le rendez-vous Ligue 1 le plus funky de la saison dans ce contexte. Mais comptez sur nous pour tenter d’adoucir l’ambiance dans le Forez, chers 20 Minutos. Allez, on se retrouve à partir de 14h45 par ici pour décortiquer les compos, avec sans doute pas mal de changements à Sainté par rapport au onze balayé il y a quatre jours au Parc des Princes (6-1). Et pour une fois, il ne devrait pas y avoir des masses de bouchons à même de nous retarder autour du stade Geoffroy-Guichard.

>> Rendez-vous à 14h45 pour le début du live, et coup d’envoi du match à 15 heures…