Ligue des champions : « Je ne sais pas si le PSG est favori », Leonardo prudent après avoir tiré Dortmund

FOOTBALL Le directeur sportif parisien n'a pas montré de satisfaction excessive alors que Paris n'a plus passé les 8es de finale depuis trois ans

J.L.

— 

Leonardo, en avril 2019.
Leonardo, en avril 2019. — MARCO BERTORELLO / AFP

Trop de désillusions passées pour faire le malin. En apprenant le nom de l’adversaire du PSG en 8es de finale, Leonardo n’a pas versé dans l’enthousiasme béat au micro de la chaîne l’Equipe, loin de là, surjouant même le directeur sportif inquiet : « Le Borussia ? C'est une équipe qui joue. Qui mélange des joueurs jeunes et d’autres. Le PSG favori ? Je ne sais pas. Je ne pense pas qu’on parte comme favori. On a une grosse possibilité de bien faire, je pense que le Borussia ne sera pas content de prendre le PSG. Mais c’est dans deux mois. On verra à ce moment-là ».

La rouetourne peut vite tourner, en effet, quand on se souvient que Lucien Favre était prêt de la sortie​ il y a mois et que son Borussia carbure de nouveau comme aux plus belles heures. Bref, il y a encore de quoi vivre une belle élimination catastrophe avant l’heure.

« Il n’y a pas de traumatisme sur les huitièmes de finale. C’est trop de négativité de dire ça, tempère Leo. On n’est pas là pour gagner la Ligue des champions mais il y a la possibilité de bien faire. Je vois des signaux positifs en ce moment. On cherche un état d’esprit pour cette compétition. Gagner la Ligue des champions, c’est pas facile. On a la possibilité, c’est pas un rêve. Notre marge d’amélioration est évidente et je vois quelque chose au niveau de l’amélioration collective. » Nous aussi, et c’est un vrai motif d’espoir pour Paris.