Mort d’Emiliano Sala : Cardiff ne veut pas payer et a fait appel auprès du TAS

LITIGE La décision finale ne devrait pas intervenir avant juin 2020

David Phelippeau

— 

Un hommage à Sala à Cardiff.
Un hommage à Sala à Cardiff. — Wales News and Pictures/REX/Shutterstock/SIPA

Comme on le pressentait fortement, Cardiff ne veut pas payer dans le dossier Sala, attaquant du FC Nantes mort dans un accident d’avion le 21 janvier alors qu’il venait de signer dans le club gallois. Condamné le 30 octobre par la FIFA à verser dans un premier temps 6 millions d’euros des 17 millions d’euros du transfert au FC Nantes pour le transfert d’ Emiliano Sala, Cardiff City a interjeté appel auprès du Tribunal arbitral du sport.

« Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a enregistré l’appel interjeté par Cardiff City Football Club contre le Football Club de Nantes concernant la décision rendue par le Bureau de la Commission du Statut du Joueur de la FIFA le 30 octobre 2019 (la décision attaquée), précise un communiqué du TAS publié ce jeudi. Par cette décision, Cardiff City FC a été condamné à payer 6 millions d’euros au FC Nantes pour le transfert entre les deux clubs du joueur Emiliano Sala. Cardiff City FC conclut à l’annulation de la décision attaquée et demande au TAS de déclarer que Cardiff City FC ne doit aucune somme d’argent au FC Nantes. »

Pas de décision avant juin 2020

Une procédure d’arbitrage d’appel a donc été ouverte, précise le tribunal. Une audience sera vraisemblablement fixée au printemps 2020. Selon le TAS, « il est peu probable qu’une sentence finale ne soit rendue avant juin 2020 ».