VIDEO. Lens: L'émouvant hommage de Bollaert à Daniel Leclercq

FOOTBALL L'entraîneur qui a porté les Sang et Or vers leur seul titre de champion est décédé vendredi à 70 ans

Nicolas Camus

— 

L'hommage du public lensois à l'ancien entraîneur Daniel Leclercq, décédé le 22 novembre 2019.
L'hommage du public lensois à l'ancien entraîneur Daniel Leclercq, décédé le 22 novembre 2019. — capture d'écran

Pour tous, là-bas, il est le « Druide ». Celui qui a réussi à porter le RC Lens vers les deux seuls titres de son histoire, le championnat en 1998 et la Coupe de la Ligue en 1999. Daniel Leclercq, décédé vendredi à l'âge de 70 ans, a eu droit à un émouvant hommage du stade Bollaert-Delelis ce samedi avant le coup d’envoi de Lens-Sochaux, brillamment remporté par les Lensois 4-0.

Alors que les Sang et Or pénètrent habituellement sur la pelouse au son de La Marseillaise lensoise, un long silence les a cette fois accompagnés, en mémoire de l’ancien joueur et entraîneur local. Gervais Martel et Eric Sikora ont ensuite déposé une gerbe de fleurs devant le banc de touche.

« C’était un gars exceptionnel, entier, qui puait le foot et qui nous a amené le plus haut possible. On est lié à jamais », avait réagi vendredi l’ancien président lensois. « C’était un perfectionniste, il voulait qu’il y ait du panache dans le jeu. Il était dans son monde, avec son idéologie de football parfait, dit de lui Guillaume Warmuz, le gardien de la génération du titre. Sans lui, on ne serait jamais devenus champions. L’histoire s’est écrite comme ça. En plus, il était natif du Nord. Tout était réuni pour ça. »

Né à Trith-Saint-Léger, dans la banlieue de Valenciennes, Leclercq a fait toute sa carrière d’entraîneur dans cette région et dans la Belgique voisine, avec notamment des mandats comme entraîneur de Lens (1997-1999) puis comme directeur sportif du club artésien (2008-2011) et deux passages au VAFC (1986-1987 puis 2003-2005).