FC Nantes : Pourquoi la tribune Loire sera fermée pour FCN-Toulouse

FOOTBALL C’était déjà arrivé en 2014 et en 2017

David Phelippeau

— 

Des fumigènes allumés lors de FCN-Saint-Etienne.
Des fumigènes allumés lors de FCN-Saint-Etienne. — LOIC VENANCE / AFP

Fêter ses 20 ans, ça peut coûter cher parfois. Comme beaucoup le pressentaient, la commission de discipline de la LFP a décidé mercredi soir de fermer la tribune Loire pour une rencontre (et un match avec sursis) en raison de l’utilisation d’engins pyrotechniques dans ladite tribune lors de Nantes-Saint-Etienne​ (2-3), le 10 novembre. Ce jour-là, la Brigade Loire avait fêté ses 20 ans et 157 engins pyrotechniques avaient été recensés… Il n’y aura donc aucun supporter en tribune Loire lors de FCN-Toulouse, le 1er décembre. Le club n’a en revanche pas écopé d’amende.

Les abonnés de la Loire replacés dans une autre tribune en 2014 et en 2017

Il y a huit jours, le FC Nantes avait décidé de prendre les devants et « de suspendre momentanément les ventes dans la tribune Loire pour le prochain match à domicile face à Toulouse, le dimanche 1er décembre à 15 heures ». Cette décision avait été prise « à titre préventif ».

Le FCN a déjà vécu un huis clos partiel (fermeture de la Loire) ces dernières années. Cela avait été le cas en 2014 et en 2017, les deux fois pour la réception de Guingamp. Les abonnés de la Loire avaient été replacés à chaque fois dans une autre tribune.

Le FCN ne replace pas les abonnés cette fois-ci

Ça ne sera pas le cas cette fois-ci. « Pour respecter la sanction de la LFP et pour raison de sécurité, les abonnés de la Loire ne seront pas replacés dans d’autres tribunes », confie une source du FCN. Le club a donc décidé d’offrir aux abonnés de la Loire « 10 € [valeur d’une place d’abonnement sur ce match] à utiliser exclusivement sur la billetterie en ligne du FC Nantes ». Cette contrepartie financière est à valoir sur un prochain match (excepté Nantes/Toulouse, match concerné par cette sanction) ou sur un abonnement de l’année prochaine.

Ce n’est toutefois pas la première sanction pour les fans nantais cette saison. Le parcage visiteurs sera en effet fermé lors des deux prochains déplacements de Nantes, à Brest, samedi, et à Paris le mercredi 4 décembre, en Ligue 1. Les supporters des Canaris avaient été sanctionnés en début de mois par la commission de discipline de la LFP, mercredi, en raison de l’usage d’engins pyrotechniques à Metz (0-1), le 19 octobre.