Monaco-OM : Après l'humiliation du classico, l'élimination pour Marseille, très décevant à Louis-II

FOOTBALL André Villas-Boas et ses joueurs seront sous pression pour la double réception de Lille et de Lyon en Ligue 1. Marseille n'a plus le droit à l'erreur

J.S.-M.

— 

Morgan Sanson face à Monaco
Morgan Sanson face à Monaco — AFP

Monaco-OM
16e de finale de Coupe de la Ligue
2-1 (Augustin, 25e, Aguilar, 40e, Lecomte csc 78e)

Sur les autres pelouses : Nantes (auteur d'un carton face au PFC, 8-0 !) se qualifie, comme Reims, Montpellier, Amiens, Toulouse et Brest. Ils rejoignent Nîmes et Montpellier en 8e de finale (le stade où rentrent les équipes européennes). Je vous laisse là-dessus et je vous dis à samedi pour un live d'OM-Lille, match de la peur pour Villas-Boas et les Olympiens. Bonne nuit à tous !

Terminado. L'OM éliminé par Monaco. Ca sent très fort la crise pour les Marseillais. Villas-Boas n'aura pas le droit à l'erreur face à Lille et Lyon.

95e : L'ARRET DE MANDANDA SUR LA CONTRE-ATTAQUE FULGURANTE. Corner à suivre, l'arbitre risque de siffler dans la foulée.

95e : Coup franc lointain de Payet, Lecomte s'en empare.

93e : Mamma Mia cette tentative de coup du sombrero de Ben Yedder face à trois Marseillais. Il touche le ballon de la main. Mais quel joueur !

91e : Cinq minutes de bonheur en plus pour vous les abonnés !

90e : Marseille n'a cadré qu'un seul tir (même pas celui du but, un CSC) et Monaco 5. C'est vous dire l'indigence technique de cette rencontre...

86e : L'EXTER DU PIED DE RADONJIC QUI PASSE JUSTE A COTE... Quel dommage pour l'OM. Juste avant, la frappe de Kamara avait été contrée. Marseille pousse pour arracher les tirs au but (pas de prolong' en Coupe Moustache)

85e : PAYET TENTE LE LOB ! Lecomte est sur le coup. 

82e : Ben Yedder est rentré à Monaco. La fin de match s'annonce un peu plus intéressante que le reste de la mi-temps (pourrie).

78e : LE BUT DE PAYET / LECOMTE QUI RELANCE (UN PEU) LE MATCH. Trouvé sur le côté gauche, Payet fait la différence, rentre, vise entre les jambes de Lecomte...  Et le gardien monégasque se la met au fond. Un peu de suspense pour la fin de la rencontre, ouf. 

74e : OOOUH LE RUSH D'AUGUSTIN COTE GAUCHE ! Il rate complètement sa passe, quel dommage. Pas du tout dans le bon timing pour Golovin. 

73e : Coup franc de Dimitri Payet au 75e poteau. 

70e : Quel joli démarrage de Radonjic ! Quel magnifique dribble du Serbe ! ET QUELLE PASSE DE MERDE DANS LA FOULEE !!! Ca sort en six mètres.

65e : LE SAUVETAGE DE JEMERSON SUR SA LIGNE APRES UNE FRAPPE DE RADONJIC ! INCROYABLE GESTE DEFENSIF DU JAMAIS VU DEPUIS L'INVENTION DU FOOTBALL ! MAGNIFIQUE ! STUPEFIANT ! MAIS EN FAIT Y AVAIT HORS JEU DONC QUE DALLE ! QUEL MATCH A LA CON !

62e : Je vous ai déjà dit que ce match était nul ? Limite je pense que je m'éclaterais plus si je faisais ma déclaration d'impôts ou ma note de frais d'octobre (tiens, ce serait pas une mauvaise idée, d'ailleurs).

57e : Centre de Radonjic... mais c'est récupéré par Monaco. 

51e : Mais que ce match est nul :/

46e : Deux changements à l'OM. Radonjic a remplacé Sarr et Rongier a remplacé Aké. Je comprends le fait de renforcer le milieu et d'enlever un défenseur, vu l'échec de la défense à 3 en première période. Par contre, sortir le petit Aké qui a été l'un des meilleurs Marseillais de la première mi-temps, ça m'échappe.

45e : C'est reparti !

Mi-temps. Monaco est devant et c'est parfaitement logique. La défense à 3 de Villas-Boas est un bide, pour l'instant. On se souvient que Marseille a remonté un 2-0 à Monaco en septembre, donc restez dans le coin, la deuxième mi-temps sera peut-être intéressante.

Sinon, sur les autres pelouses : Nantes est en train de rouster le Paris FC (5-0), Metz domine Brest (1-0), Reims mène face à Bourg-en-Bresse (2-0), sur le même score que Montpellier face à Nancy (2-0). Mini surprise : Niort est devant Toulouse (1-0). Et Amiens est la seule équipe qui évolue à domicile qui ne mène pas : 1-0 en faveur d'Angers. A tout de suite !

45e : Ouuuuh la petite épaule d'Henrichs sur un coup franc de Payet. Ce n'est pas sifflé, et pas de VAR en Coupe de la Ligue. C'était de toute façon très léger. 

40e : ET ÇA FAIT DEUX POUR MONACO ! Augustin dévore Sakai, arme une frappe sèche. Arrêt réflexe de Mandanda, mais la défense marseillaise a mal suivi. Aguilar fusille le gardien de près.

33e : DIMITRI ??? C’était quoi ce corner pourri ??? Ça fait quelque temps que je me dis qu’il va falloir que je vous ponde un bon gros papelard sur le fait que Dimitri Payet est devenu quelconque (pour ne pas dire naze) sur les coups de pied arrêtés. Considérez ceci comme un teasing.

31e : C’est encore chaud sur ce renversement de Jermerson pour Ballo-Touré… Les Marseillais ont lâché l’affaire ou quoi ? Ils sont complètement apathiques.

25e : BOUM LE BUT D'AUGUSTIN ! QUELLE PATATE FACE A DES DEFENSEURS MARSEILLAIS QUI DORMAIENT. Kamara et Caleta-Car le laissent enchaîner amorti / frappe au point de penalty, après un centre venu de la droite (j'imagine d'Aguilar, mais j'ai un doute)

20e : LA CLAQUETTE DE STEVE MANDANDA ! Jolie action monégasque que je n'ai pas le temps de vous raconter en détail, car ce match s'anime, chez amis...

20e : OH LA BOULETTE DE LECOMTE. Il nous a fait une «Lopes» sur le coup, sans les conséquences dramatiques. Monaco a fini par se dégager, contrairement à Lyon à Benfica. 

19e : Aké provoque sur le côté gauche. Jemerson tombe dans le panneau, fait une grosse faute et prend un carton. Et quel geste de Payet au départ de l'action...

17e : Jolie action de Monaco, avec un ballon piqué de Golovin, notamment. Mais Augustin n'arrive pas à frapper correctement, le ballon fait un vieux rebond. C'est capté par Steve Mandanda. 

13e : LA FRAPPE D'AKEEEEEEEEEEEEEEE. Il était parti dns le dos de la défense monégasque le minot, mais il croise un peu trop sa frappe, c'est juste à côté du poteau droit de Benjamin Lecomte. Le gamin va peut-être dynamiter ce match qui ronronne un peu. 

12e : Fabregas sort blessé. Coup dur pour Jardim, qui avait déjà beaucoup fait tourner pour cette rencontre, avec sept changements par rapport à l'équipe qu'il a alignée à Nantes.

11e : OHLALALALA SAKAI A DEUX DOIGTS DE PROVOQUER UN PENO. Ce sera un coup de franc finalement, la faute sur Baldé a été commise à l'extérieur de la surface. 

8e : LA FRAAAAAAAPE DE JORDAN AMAVI !!! Ca passe au-dessus. Pas mal joué de la part du "héros du Classico" (selon André Villas-Boas, qui n'a apparemment pas vu le même match que nous dimanche dernier). 

6e : Début de match mouligas des deux équipes. Une vague tentative de la part de Payet pour servir Germain, mais c'est loupé. (Pour les non-Provençaux dans la salle : mouligas, c'est mou, mollasson)

4e : Tiens, amusant. Villas-Boas a opté pour un 3-4-3, avec Sakai en défense centrale, et Sarr et Amavi très haut sur le terrain. Une première en match officiel. Lors du Classico, les latéraux avaient pris l'eau...

1e : C’EST PARTI (même si, pour la blague, je n’ai pas vu ce coup d’envoi en raison d’une connexion foireuse. Ça promet)

21h02 : Les équipes rentrent sur la pelouse de Louis-II. J'ai hâte de voir comment cette rencontre va tourner, ça avait été un sacré match en septembre en Ligue 1. Mon compte-rendu de l'époque par ici, pour ceux que ça intéresse (grouillez vous à le lire, le coup d'envoi approche)

 

20h55 : Bon, j'espère qu'on vivra un match aussi intéressant que Le Mans-Nice, qui vient de se terminer. Les Manceaux, en galère en Ligue 2, ont éliminé les Niçois (3-2). Hier, Nîmes et Bordeaux se sont qualifiés. Ce soir, outre ce Monaco-OM qui nous intéresse, six autres rencontres. Je vous donnerai les scores à la mi-temps et en fin de rencontre.

20h20 : Les compos ! Un minot devant pour l'OM, une attaque new-look pour Monaco.

Le jeune Marley Aké, plutôt convaincant sur des bouts de match, va vivre sa première titularisation avec l'OM. Du côté de Monaco, Jean-Kévin Augustin et Keïta Baldé remplacent Islam Slimani et Wissam Ben Yedder. 

 

20h05 : Un peu de lecture pour patienter

Je vous repropose cet article rédigé en septembre, avant le match de Ligue 1 (finalement remporté 3-4 par l'OM). Le parcage marseillais sera sans doute moins rempli ce soir, vu l'horaire du match. Mais c'est un déplacement qui plaît beaucoup aux Marseillais, qui m'ont raconté des anecdotes assez folles pour ce papier :

 

Chers amis, bonsoir ! Nous allons vivre un moment d'histoire tous ensemble ce soir : ce sont les derniers 16es de finale de la Coupe de la Ligue. Les Niort-Toulouse, les Le Mans-Nice, les Nantes-Paris FC en pleine semaine début novembre, c'est bientôt terminé :'( Mais profitons des derniers instants de bonheur de cette Coupe Moustache, avec une affiche pas dégueue, ce soir : un petit Monaco-OM post-Classico. Coup d'envoi à 21h05.