Nice-PSG : Di Maria et Mbappé ont régalé, l'arbitre a arrosé... Et le Gym a pris une bonne raclée (1-4)

FOOTBALL Match passionnant entre l’OGC Nice et le PSG. Les Aiglons prennent une rouste dans un match nettement dominé par Paris et qui a définitivement basculé après un double carton rouge contre les Niçois

A l'Allianz Riviera, J.S.-M.

— 

De retour de blessure, Kylian Mbappé a brillé à Nice.
De retour de blessure, Kylian Mbappé a brillé à Nice. — V. Hache / AFP

C’est terminé ! Nice y a cru pendant dix minutes à tout casser, mais après deux cartons rouges en deux minutes, les Niçois ont vécu un supplice. Mbappé, de retour de blessure, a brillé (un but et une offrande pour Icardi). Di Maria avait parfaitement lancé le match avec un doublé, dont un lob incroyable. Je file en zone mixte, restez connectés, on arrive avec plein d’articles sur cette rencontre étonnante.

90e : CA VIRE A LA FESSEE !!! Cette fois-ci Mbappé passeur décisif pour Icardi, offrande du Français pour son attaquant ! Bon, à onze contre neuf, c’est vraiment facile le football.

88e : ET LE BUT DE MBAPPE !!! Il frappe de loin sur un ballon qui traînait ! C'est si facile. Sept minutes seulement après son entrée...

87e : Le démarrage de Mbappé ! Son centre est contré. 

86e : DI MARIA REGALE ENCORE ! Sa frappe enroulée file à côté. 

85e : François Letexier qui contre (involontairement) le ballon sur une action niçoise. Le Breton ne se fait pas des copains ce soir dans les Alpes-Maritimes.

82e : Kylian Mbappé rentre sous les sifflets ! 

81e : Les Niçois sont recroquevillés dans leur surface de réparation, à neuf contre onze après cette double expulsion. Ça va être très long cette fin de match pour les Aiglons.

77E : INCROYABLE ! UN DEUXIEME ROUGE DANS LA FOULEE POUR HERELLE. Monsieur Letexier appelle la VAR pour prendre cette décision. Le défenseur central niçois est sanctionné pour avoir mis une (petite) gifle à Paredes (qui s’est effondré au sol comme s’il avait reçu une droite de Tony Yoka mais peu importe)

76e : DEUXIEME JAUNE ET DONC CARTON ROUGE POUR CYPRIEN ! Immense bronca dans le stade. Monsieur Letexier sanctionne le Niçois. Sur le ralenti, on voit que Paredes l'a bousculé, au départ... Il semblerait que dans la foulée, Cyprien a insulté l'arbitre, d'où le carton. 

72e : LE NUMERO DE CLAUDE-MAURICE DANS LA SURFACE PARISIENNE ! Il est stoppé. L'Allianz Riviera pousse, ce match est peut-être en train de tourner.

71e : MAIS N'IMPORTE QUOI SARABIA ! Joliment servi par Di Maria (je crois), Sarabia était tout seul dans la surface de réparation, il envoie une mine dans la populaire Sud, très loin au-dessus de la transversale de Benitez. 

69e : C’est même formidable le football. J’étais en train de vous écrire qu’on s’endormait, que Paris se dirigeait sans souci vers une victoire fastoche… Et hop, but surprise, match relancé – même si ne nous mentons pas, le Gym n’a pas montré grand-chose et ce but est surtout un cadeau de Marquinhos.

68e : LE BUT NICOIS ! Les Parisiens, qui étaient trop faciles, trop suffisants, se font surprendre ! Ganago récupère un ballon cafouillé, grossière erreur de la charnière parisienne. Ganago frappe et BUT !

66e : Pfffiou, ça ronronne tranquillement, le PSG fait tourner la balle. Ils gèrent leur avance sans forcer. Mbappé s'est rassis sur le banc de touche. 

60e : ET BOOOOUM ! LA TRANSVERSALE POUR LE PSG ! MARQUINHOS TOUCHE LA BARRE SUR CORNER

55e : Edinson Cavani et Kylian Mbappé intensifient leur échauffement ! Logiquement, on devrait voir au moins l'un des deux sur la pelouse ce soir, pour préparer le match de Ligue des champions à Bruges, mardi. 

Di Maria vous fait kiffer. 

Cocoric002 (j'ai galéré avec ton pseudo) nous écrit ceci dans les commentaires : «Di Maria c'est comme Neymar dans les bons jours c'est un joueur exceptionnel !»

Et je ne peux qu'approuver.

51e : Nice va un peu mieux ! Dolberg centre après un petit numéro, les Parisiens galèrent un peu pour s'en sortir. Boulette de Marquinhos au départ de l'action. 

48e : Ah oui mince, j'ai oublié de vous dire que Marquinhos avait remplacé Thiago Silva. Marquinhos qui balance une tête sur Navas, comme ça, tranquillou. Les Parisiens suitent la confiance. 

47e : Les Niçois sont partis à l'abordage, y avait des boulevards en contre pour les Parisiens... Mais c'est récupéré par les Niçois.

46e : C'est reparti ! 

C'est la mi-temps. Paris domine nettement, grâce à un Di Maria en feu. Nice n'a pas eu une seule vraie occasion (3 tirs, aucun cadré). Cette deuxième mi-temps sera intéressante à suivre car on devrait voir les grands retours d'Edinson Cavani et de Kylian Mbappé. Restez dans le coin !

45e : Petit cafouillage devant la ligne de Navas, Danilo centre fort, c'est repoussé difficilement par Navas et Thiago Silva. 

42e : Ooooh ce centre tendu de Di Maria ! C'est contré par un défenseur niçois. L'Argentin est sur un petit nuage. 

40e : C'est joli comme tout, ce que fait Lees-Melou dans la surface parisienne... Il s'effondre, peut-être un peu bousculé par Diallo, mais l'arbitre ne siffle pas.

35e : L'ARRET DE BENITEZ ! Heureusement qu'il est présent le gardien niçois. En l'occurence il fait un joli «pastis» (pour mes handballeux sûrs) sur une tête de Kimpembe. 

33e : DI MARIA EST INTENABLE !!! Il fait ce qu'il veut dans la défense niçoise et frappe de loin. Bon, ça passe au-dessus. Mais cela me semble incroyable, quand tu es défenseur de laisser comme ça Di Maria se promener à 30 mètres de son but. Dante et Hérelle étaient limites en mode «bienvenue chez nous, tu peux poser ton blouson dans la chambre d'amis, tu veux une bière ou un thé glacé ?»

30e : La petite stat qui va bien. 

Pour celles et ceux qui ne parlent pas anglais : Seul Mbappé (26) a été impliqué dans plus de buts que Di Maria en Ligue 1 en 2019 (20).

28e : Gros démarrage de Burner, qui frappe dans le petit filet de Navas. Toujours aucun tir cadré côté Niçois.

26e : L'Argentin a marqué son doublé en six minutes. 

 

21e : DI MARIA LE DOUBLE !!! MERVEILLEUX PETIT LOB DE DI MARIA QUI ETAIT POURTANT TRES EXCENTRE, BUT MAGNIFIQUE ! 

20e : Frappe absolument cradingue de Ganago, qui passe très loin du but de Navas. Nice a la tête sous l'eau (alors qu'il ne pleut plus).*

 

* Deux euros dans la boîte à clichés pour JSM

19e : OULALALA ENCORE UNE OCCASE DE PARIS ! La tête plongeante de Choupo-Moting tout près du poteau… Et je n’ai même pas eu le temps de vous parler de cette frappe de Paredes arrêtée par Benitez. Ca peut tourner vinaigre pour le Gym cette histoire…

15e : DI MARIA QUI OUVRE LE SCORE, C’EST TELLEMENT FACILE !!! Icardi le lance en une touche de balle, Di Maria se fait un petit sprint dans la moitié de terrain niçoise et il ouvre son pied face à Benitez.

11e : Sarabia tombe dans la surface de réparation après avoir tenté un grand pont sur Dante. François Letexier n'y croit pas (moi non plus). 

7e : BENITEZ EST CHAUD ! Bon en l'occurence Icardi était hors-jeu, mais gros début de match du gardien niçois. Il va passer une soirée intense le garçon, mais il est dans son match. 

7e : Le coup franc de Cyprien passe nettement au-dessus de la transversale de Navas. 

4e : L'occasion parisienne sur coup franc !!! Kimpembe frappe de volée, Benitez galère, Icardi tente aussi mais les Niçois finissent par dégager. C'est déjà bouillant ! 

1e : Les Ultras parisiens ont fait une belle entrée il y a quelques minutes à l’Allianz Riviera. Ils sont rentrés sur une énorme clameur. Une demi-douzaine de fumigènes craqués. Réponse de la Populaire Sud, qui a sifflé, déployé un tifo, et… lancé un (petit) feu d’artifice.

1e : C'EST PARTI !

20h30 : Cool, vous êtes déjà nombreux dans les commentaires !

Avec notamment Klovismarc qui nous écrit ceci : « Je ne crois pas que Psg ait pu aligner son équipe type une fois dans la saison… » Intéressant, même s’il est selon moi compliqué de parler d’équipe type pour un club avec un effectif XXL comme le PSG.

Mais j’ai vu passer une info intéressante cet après-midi : la fameuse « MCN », (Mbappé, Cavani, Neymar), n’a plus commencé un match depuis le 19 janvier ! Les Parisiens sont malchanceux avec leur trio offensif, souvent sur le flanc. Ce soir, c’est Neymar qui est blessé (cuisse gauche, au moins quatre semaines d’absence).

 

20h15 : Pas de surprise côté Niçois

Patrick Vieira aligne exactement la composition attendue par les suiveurs niçois. Le community manager de l'OGC Nice a eu la flemme de faire une jolie infographie, mais en gros, ça joue en 4-2-3-1 (j'étais à deux doigts de vous faire le montage Paint, mais la flemme, moi aussi).

 

20h10 : Mbappé, Cavani, Verratti et Marquinhos sur le banc !

Pouaaaah, ce banc parisien. Thomas Tuchel ne veut pas faire débuter Mbappé et Cavani qui étaient blessés et sont restés se soigner au Camp des Loges pendant cette trêve internationale. Verratti et Marquinhos, qui ont joué deux matchs entiers avec leurs sélections, vont aussi pouvoir souffler un peu ce soir. Voilà l'équipe parisienne :

 

19h45 : Un peu de lecture pour patienter jusqu'aux compos (et pour me laisser le temps de manger un salade fraîcheur au buffet presse) :

 

Bien le bonsoir ! J’ai eu autant de difficultés à me faufiler dans les bouchons niçois que Kasper Dolberg en aura pour rentrer dans la défense parisienne, mais me voilà ! Nous allons vivre ensemble ce Nice-PSG, affiche par défaut de la 10e journée de Ligue 1. Sur le papier, un gouffre sépare le PSG (1er avec 21 points) de l’OGC Nice (9e avec 13 points), mais qui sait… Les Niçois devont montrer ce qu'ils ont dans le ventre à leur nouveau propriétaire, Jim Ratcliffe, qui découvre ce soir l'Allianz Riviera. Et puis Rennes et Reims ont montré que Paris était prenable. D'autant que c’est un PSG un peu affaibli qui se déplace à l’Allianz Riviera. Pas de Neymar, pas de Gueye ni de Bernat, mais des retours probables de Cavani et Mbappé, plutôt en deuxième mi-temps… Coup d’envoi à 20h45 (mais les compos bien avant, évidemment), restez dans le coin.