Brésil : La police veut des poursuites contre l’accusatrice de Neymar

FOOTBALL La police de Sao Paulo a recommandé que des poursuites soient engagées à l'encontre de la Brésilienne qui a accusé le joueur de viol

20 Minutes avec AFP

— 

Neymar
Neymar — Miami Herald/TNS/Sipa USA/SIPA

Pour manque de preuves, sa plainte avait été classée sans suite il y a un mois. Mais l’affaire n’est peut-être pas terminée pour autant, et la suite pourrait se retourner contre la Brésilienne qui avait accusé Neymar de viol : ce mardi, la police de Sao Paulo a en effet recommandé que des poursuites soient engagées à l’encontre de Najila Trindade Mendes de Sousa pour extorsion et calomnie, ont indiqué les autorités locales.

La jeune femme avait porté plainte dans un commissariat de Sao Paulo, affirmant que la star du Paris SG l’avait forcée à avoir une relation sexuelle dans un hôtel parisien le 15 mai.

« Des indices » retrouvés par les enquêteurs

Si la justice avait classé l’affaire sans suite, considérant ne pas disposer de preuves suffisantes pour inculper le joueur, les enquêteurs ont en revanche trouvé des « indices de dénonciation calomnieuse et d’extorsion », a annoncé mardi le Secrétariat à la sécurité publique de Sao Paulo dans un communiqué.

Le parquet doit à présent déterminer s’il recommande l’inculpation de Najila Trindade, la décision finale revenant à un juge. Neymar a toujours clamé son innocence, assurant avoir eu une relation sexuelle consentie et être « tombé dans un piège » visant à lui soutirer de l’argent.