VIDEO. «Je suis une Ferrari au milieu de Fiat»… Le melon de Zlatan Ibrahimovic n’a pas dégonflé en MLS

FOOTBALL Zlatan Ibrahimovic est revenu sur le niveau de jeu en Major League Soccer

A.H.

— 

« Je suis le maître du monde, le monde m'appartient. »
« Je suis le maître du monde, le monde m'appartient. » — Peter Joneleit/CSM/REX/SIPA

On l’aime quand même beaucoup. Et on serait prêt à payer (pas beaucoup, faut pas exagérer) pour qu’il revienne à Paris et mette un petit coup de pied aux fesses de certains joueurs. A 37 ans, Zlatan Ibrahimovic continue de promener sa carcasse géante sur les terrains de Major League Soccer (MLS) de l’autre côté de l’Atlantique. S’il marque un peu moins qu’avant, il continue à distiller les punchlines qui méritent le détour.

Interrogé par ESPN sur le niveau de jeu du championnat américain, l’ancien joueur du Paris Saint-Germain n’y est pas allé avec le dos de la cuillère : « En étant honnête, la MLS n’est pas du niveau de l’Europe. Avant, j’ai joué avec des joueurs qui étaient à mon niveau ou proche de l’être. Je suis comme une Ferrari au milieu de Fiat. » Allez, hop, premier uppercut. Ce qui a valu aux San Jose Earthquake, qui a battu les Los Angeles Galaxy de Zlatan (1-3), de répondre : « Ça fait de nous quel type de voiture. »

Mais le Suédois ne s’est pas arrêté là. Alors que le présentateur lui parle de Carlos Vela (ex-Real Sociedad), qui possède les meilleurs stats en MLS, et demande à Zlatan Ibrahimovic s’il est toujours le meilleur joueur, le Suédois enchaîne par un crochet du droit, du gauche : « De loin [je suis le meilleur]. Il a 29 ans, il est au sommet de sa carrière et il joue en MLS. A 29, je jouais en Europe. C’est une grosse différence. »