Brésil: Neymar devrait «oublier son image» et «retrouver l'amour du jeu», selon son ancien mentor

FOOTBALL Eduardo Musa a travaillé aux côtés de Neymar pendant cinq ans, de son éclosion à Santos à Barcelone, et se dit dans «L'Equipe» triste de la trajectoire prise par son ancien protégé

N.C.
— 
Neymar avant Brésil-Qatar en amical, le 5 juin 2019.
Neymar avant Brésil-Qatar en amical, le 5 juin 2019. — Andre Penner/AP/SIPA
  • L'ancien mentor de Neymar, travaillant à ses côtés de son éclosion à Santos à Barcelone, estime aujourd’hui que le joueur va dans le mur.
  • Eduardo Musa, qui a le sentiment vu de l’extérieur que Neymar a envie de retourner à Barcelone, aimerait d’abord que le joueur se recentre sur sa passion pour le jeu: « Je lui dirais d’oublier son image, de laisser tomber les obligations commerciales et d’abandonner l’idée de vouloir devenir le numéro 1. (…) Il ne parle plus de sport. Il doit vite retrouver l’amour du jeu. »

Eduardo Musa a travaillé aux côtés de Neymar de septembre 2010 à octobre 2015, sept jours sur sept et 24 heures sur 24. Il faisait office d’attaché de presse, de directeur commercial et marketing, bref de « grand frère » à tout faire pour le Brésilien, qu’il a donc accompagné de son éclosion à Santos au Barça. Ecarté après s’être brouillé avec la famille, il a continué à suivre de loin la carrière de son ancien protégé, et il estime aujourd’hui, dans une interview à L'Equipe, que ce dernier va dans le mur.

« Je crois qu’il a arrêté de faire les choses avec son cœur. C’est ça le problème. Neymar et son staff sont désormais dans le conflit permanent. Ils refusent la critique, juge-t-il. Il recueille ce qu’ils (lui et son staff) sèment depuis déjà un long moment. Neymar est fidèle à ceux qui sont là depuis le début. Principalement son père, et c’est bien normal, mais ça lui porte préjudice. »

Selon Musa, la volonté de Neymar Senior de vouloir tout gérer sans encadrement professionnel ne peut plus fonctionner. Ce système a engendré de nombreux problèmes, notamment avec les impôts, et façonné une image désastreuse de celui qui était le chouchou de tous les Brésiliens. « Neymar est un chic type, un garçon adorable et généreux, mais l’image qu’il renvoie est exactement l’inverse, dit-il. C’est à partir du moment où il n’a plus parlé que les gens ont arrêté de l’aimer. Aujourd’hui, c’est l’entreprise qui s’exprime à travers des notes officielles. C’est comme ça qu’un joueur s’éloigne de son public. »

Eduardo Musa, qui a le sentiment vu de l’extérieur que Neymar a envie de retourner à Barcelone, aimerait d’abord que le joueur se recentre sur sa passion pour le jeu. Le rebond passera par là. « Je lui dirais d’oublier son image, de laisser tomber les obligations commerciales et d’abandonner l’idée de vouloir devenir le numéro 1. Il a besoin de revenir à la source (…) Il ne parle plus de sport. Il doit vite retrouver l’amour du jeu. Et il est le seul à pouvoir le faire. »