VIDEO. Retraite sportive: Bye-bye TP... L'immense Tony Parker arrête sa carrière à 37 ans

BASKET Le basketteur français a annoncé la fin de sa carrière, à l'âge de 37 ans

G.B.

— 

Tony Parker.
Tony Parker. — Darren Abate/AP/SIPA

Coup de tonnerre dans le basket français : le plus grand joueur tricolore de l’histoire met un terme à sa carrière. L’Equipe a appris lundi que Tony Parker, âgé de 37 ans, n’allait plus remettre les pieds sur des parquets en tant que joueur.

« Le meneur de jeu, devenu en deux décennies le meilleur basketteur français de tous les temps, quitte la scène auréolé d’un palmarès immense », rappelle justement le quotidien sportif. « Quadruple champion NBA (2003, 2005, 2007, 2014), élu meilleur joueur de la finale en 2007, All-Star à six reprises, Parker a gagné sur tous les terrains. En équipe de France, il a également gagné quatre médailles, dont un titre de champion d’Europe en 2013. »

Dans une interview accordée au site, Parker explique être « content, tout simplement. Je n'ai pas d'autres mots en fait. Je suis content et fier de ce que l'on a accompli avec les équipes où j'ai joué. Quand je me rappelle tous les rêves que j'avais, les rêves de carrière, de basketteur, de NBA, finalement la "vraie vie" a été encore mieux, plus grande que mes rêves ». TP admet cependant que c'est problablement « trop tôt pour ressentir une grosse émotion. Les vrais sentiments, je vais sans doute les ressentir après quatre, cinq mois sans jouer, quand la saison va reprendre et que toi, tu n'es plus là, tu ne reprends pas. Les émotions fortes, elles seront là aussi quand mon maillot sera retiré à San Antonio. »

Du 50-50, il y a un mois

Le Français avait laissé entendre qu'il pourrait arrêter à la fin de cette saison 2018-2019. Comme le rappelle beIN Sports, il y a encore un mois, l’ancien meneur des Spurs et des Hornets avait assuré ne pas encore savoir ce qu’il ferait à la rentrée prochaine. « C’est du 50-50. Je n’ai pas encore pris ma décision. J’ai dit aux Hornets que je leur donnerai une réponse en juin. J’hésite vraiment, je n’ai rien à prouver. Et je veux passer du temps avec ma famille. Mais il y a une autre partie de moi qui veut faire une dernière saison. »

Un mois plus tard, le Français a donc pris sa décision et quitte les parquets de NBA après une saison un peu ratée du côté de Charlotte, après l’idylle de 17 ans vécue à San Antonio. C'est d'ailleurs une des raisons qui l'a poussé à arrêter. « Ça ne va pas me manquer parce que si je ne peux pas être Tony Parker, avoir la possibilité de gagner un titre, ça ne m'intéresse plus de jouer. J'ai toujours joué au basket pour essayer de gagner un titre », explique-t-il à L'Equipe.

Parker n’aura cependant pas vraiment le temps de gamberger. Déjà propriétaire et président de l’ASVEL, il a également racheté récemment une station de ski.