Accusée d'avoir loupé des contrôles anti-dopage, Clémence Calvin bat le record de France au marathon de Paris

ATHLETISME Sa suspension provisoire pour s'être soustraite à un contrôle antidopage a été levée vendredi par le Conseil d'Etat

B.V. avec AFP

— 

La Française Clémence Calvin lors du marathon de Paris 2019.
La Française Clémence Calvin lors du marathon de Paris 2019. — THOMAS SAMSON / AFP

Deux heures, 23 minutes et 41 secondes. Voici le nouveau record de France féminin du marathon. La Française Clémence Calvin, dont la suspension provisoire pour s'être soustraite à un contrôle antidopage a été levée vendredi par le Conseil d'Etat, a bien pris le départ du marathon de Paris dimanche, en y effaçant des tablettes l'ancienne recordwoman, Christelle Daunay. Elle termine quatrième de la course, remportée chez les femmes par l'Ethiopienne Gelete Burka en 2h22:48.

Timidement applaudie sur les Champs-Elysées avec les autres athlètes « élite » féminines, la vice-championne d'Europe de la distance vise les minima olympiques pour les Jeux de Tokyo 2020.

L'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) l'accuse de s'être soustraite à un contrôle le 27 mars à Marrakech. Elle risque 4 ans de suspension et l'annulation de ses résultats après cette date.