Tour de France 2020: «De la mer à la montagne», les deux premières étapes autour de Nice dévoilées

CYCLISME Le départ de la 107e édition sera donné à Nice le samedi 27 juin 2020

Mathilde Frénois

— 

Le Tour de France 2020 prendra le départ à Nice.
Le Tour de France 2020 prendra le départ à Nice. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes
  • Deux étapes, dont des boucles, auront pour départ et arrivée la ville de Nice.
  • Si la première étape fera la part belle aux sprinters, la seconde est profilée pour les grimpeurs.
  • Le peloton devra franchir trois cols consécutivement.

Ils donneront les premiers coups de pédales au bord de la mer et passeront des cols à plus de 1.600 m d’altitude quelques heures plus tard. C’est le programme qui attend les coureurs pour le début du Tour de France 2020. Le départ de la 107e édition sera donné à Nice le samedi 27 juin. Et c’est la montagne qui sera reine.

« Pour la première fois depuis 40 ans, les coureurs du Tour de France vont affronter de vrais cols et passer à plus de 1.600 mètres d’altitude dès le premier week-end », a annoncé le directeur du Tour, Christian Prudhomme. Pour la première étape le samedi 27 juin, c’est un départ sur la place Massena et sur la promenade des Anglais qui attend le peloton. Il montera ensuite boulevard de Cimiez et quittera Nice par Aspremont puis Castagnier. Il redescendra par la plaine du Var. Cette petite boucle de 50 km, les coureurs l’effectueront à deux reprises suivies d’une deuxième grande boucle jusqu’à Levens. « Ce sera le terrain d’expression des coureurs, pointe Christian Prudhomme. D’une minute à l’autre, ils passeront de la mer à la montagne. »

Trois cols

Le lendemain, dimanche 28 juin 2020, 180 km de bitume défileront sous les roues des vélos. Et surtout trois cols de 1.500, 1.600 et 500 mètres d’altitude. Si la première étape fera la part belle aux sprinters, la seconde est profilée pour les grimpeurs. Après un départ place Massena puis sur la prom' comme la veille, les cyclistes partiront dans la vallée de la Tinée. La première vraie difficulté se dressera devant eux : le col de la Colmiane et ses 16,3 km avec une pente moyenne de 6,2 %. Direction ensuite la vallée de la Vésubie et le col de Turini (14,9 km à 7,3 %). Après un passage à Nice, cap sur le col d’Eze au-dessus de la Méditerranée (7,8 km à 7 %).

Depuis 1906, le Tour de France est passé 36 fois par la capitale azuréenne. Mais le grand départ n’y a été donné qu’une seule fois, c’était en 1981. Cette année-là, c’est Bernard Hinault qui était lauréat de la première étape avant de remporter la troisième de ses cinq victoires dans le Tour. Nice avait porté chance au champion du monde en titre.

L’histoire pourrait bien se répéter en 2020 à Nice. Mais en attendant de connaître celui qui portera le maillot jaune, une exposition permet de retracer son histoire. Une rétrospective sur « les 100 ans du maillot jaune » se tient jusqu’au 29 septembre au musée national du sport à l’ Allianz Riviera. Près de 170 objets sont exposés, mais aussi des hologrammes et des simulateurs de vélo pour plonger dans le Tour de France un an avant le début de la course à Nice.