Il voulait une photo, Conor McGregor détruit son téléphone

LA BAGARRE Le star du MMA a vite été relâchée contre une caution de 12.500 dollars

G.B.

— 

Connor McGregor photographié par la police de Miami.
Connor McGregor photographié par la police de Miami. — South Beach Photo/SIPA

Conor McGregor n’est pas encore de retour dans l’octogone, mais il a déjà fait son retour en prison. La star du MMA a été arrêtée lundi soir à Miami.

La veille, en sortant de boîte de nuit, un fan a tenté de le prendre en photo, raconte le Miami Herald. Visiblement pas content, Conor McGregor a fait voler l’appareil de ses mains, avant de sauter dessus à de multiples reprises, et de repartir avec.

Direction la cellule pour quelques heures

« L’incident a été capturé par les caméras de vidéosurveillance. McGregor n’a pas été arrêté sur place, mais des inspecteurs ont passé la journée à enquêter et l’ont trouvé dans une maison à Miami Beach », explique le quotidien local.

McGregor a ensuite passé quelques heures dans une cellule d’une prison de Miami-Dade, avant d’être relâché sous caution un peu après 22 heures.

Déjà arrêté il y a un an

Selon son avocat, Conor McGregor est simplement « impliqué dans une petite altercation qui a entraîné un appel à la police. M. McGregor apprécie la réponse de la police et promet une coopération totale ».

Comme le rappelle l’AFP, il y a presque un an de cela, Conor McGregor avait déjà eu affaire avec la police américaine après avoir blessé un autre combattant en marge de la présentation d’un combat.

« Arrêté par la police de New York, puis remis en liberté, il avait plaidé coupable fin juillet de trouble à l’ordre public devant un tribunal de Brooklyn, ce qui lui a évité un procès et la prison. Il avait accepté d’effectuer des travaux d’intérêt général et de suivre une formation à la maîtrise de soi. »