OM-Bordeaux: «Il faut que ce soit le début d’une série», les Olympiens veulent enfin capitaliser

LIGUE 1 Après leur victoire sur le plus petit des scores face à Bordeaux, l’OM espère enchaîner une série de succès

Au stade Vélodrome, Adrien Max

— 

Boubacar Kamara a offert la victoire à l'OM, son club formateur, face à Bordeaux.
Boubacar Kamara a offert la victoire à l'OM, son club formateur, face à Bordeaux. — GERARD JULIEN / AFP
  • L’OM s’est imposé face à Bordeaux dans un stade Vélodrome à huis clos lors d’un match en retard de la 18e journée de Ligue 1.
  • Avec cette victoire à domicile, les Olympiens espèrent enfin capitaliser pour rattraper leur retard au classement.
  • La charnière centrale s’est montrée solide, et Boubacar Kamara a offert la victoire à son club formateur.

Un grand souffle de soulagement. Après une série de mauvais résultats, l’Olympique de Marseille s’est enfin imposé à domicile, malgré un stade Vélodrome vide. Sur le plus petit des scores, certes, mais cette victoire lors du dernier match en retard de la 18e journée de Ligue 1 permet aux Olympiens de souffler. Et de remonter à la 7e place du classement. Cette victoire doit surtout amener un nouveau souffle à l' OM.

« Il faut que ce soit le début d’une série, espère Rudi Garcia. Les trois points, ça ne suffit pas, on doit maintenant enchaîner sur une dynamique positive. » Pour cela, le coach sait sur quoi s’appuyer. « On travaille pour ça, on ne ménage pas notre peine depuis plusieurs semaines et je suis heureux que les joueurs soient récompensés par cette victoire ce soir. C’est une victoire logique malgré l’absence de six titulaires, j’avais dit à ceux qui jouaient toute la confiance que j’ai en eux. »

Boubacar Kamara, l’homme du match

Les Marseillais ont pu s’appuyer sur une charnière centrale solide face à Bordeaux, à l’image d’un Boubacar Kamara qui a même offert la victoire à son équipe sur une tête rageuse juste avant la pose. « Je suis heureux que Boubacar (Kamara) ait marqué. Duje (Caleta-Car) a également été bon. Ils apprennent à jouer ensemble, ils progressent et c’est un bon paramètre », s’est réjoui Rudi Garcia. « On se connaît bien à force avec Duje, on s’adapte bien l’un à l’autre », a expliqué le buteur du soir.

Heureux d’avoir marqué son premier avec le groupe professionnel, Boubacar Kamara espère lui aussi capitaliser sur sa bonne performance. « C’est une belle sensation, avec beaucoup de fierté. Forcément j’ai pensé à ma famille, ma copine, mes petits frères et sœurs. Maintenant il va falloir se remettre au travail jusqu’à vendredi. Après c’est vrai que j’aurais préféré fêter le but devant les virages », a reconnu l’enfant du club.

« Ce n’est pas du foot de ne pas avoir de supporters »

Car les Olympiens ont enfin réussi à s’imposer dans leur stade Vélodrome, même si celui-ci sonnait le creux avec ce match à huis clos. « Le plus embêtant c’était de ne pas avoir notre public. Ce n’est pas du foot de ne pas avoir de supporters. On accepte cette décision, mais il va falloir trouver autre chose », a regretté Rudi Garcia.

Peut-être que l’association Germain-Balottelli permettra au stade Vélodrome de s’enflammer de nouveau. Valère Germain a livré un match satisfaisait qui aurait pu être récompensé par ce but à la 90e, refusé pour un hors-jeu logique, alors qu’il était associé à Clinton N’jie à la pointe de l’attaque. « Ce n’est pas un secret de dire que j’apprécie de jouer à deux attaquants. Je m’imagine donc très bien aux côtés de Mario (Balottelli). J’espère avoir prouvé au coach que ça pouvait être une solution, je reste persuadé que je peux apporter à ce groupe », a-t-il déclaré.

L’Olympique de Marseille devra s’appuyer sur ce groupe, renforcé par les retours des absents pour espérer rattraper son retard sur Lyon, 3e à neuf points, et Lille, second, à douze points.