Dakar: Le Nordiste Adrien Van Beveren abandonne la veille de l'arrivée

RALLYE Le pilote de la Yamaha n°4 forcé de jeter l’éponge après une casse moteur…

Mikael Libert

— 

Le nordiste Adrien Van Beveren sur le rallye Dakar.
Le nordiste Adrien Van Beveren sur le rallye Dakar. — R.Mazalan / AP / SIPA

La dernière des galères. Mercredi matin, le rallye Dakar comptait un nouvel abandon. Cette fois il s’agit du motard nordiste, Adrien Van Beveren qui a, selon l’organisation, cassé le moteur de sa Yamaha.

Le Dakar 2019 se déroule dans sa totalité au Pérou. Les concurrents sont partis le sept janvier dernier de Lima, la capitale, qu’ils doivent retrouver jeudi à l’arrivée. C’est donc lors de l’avant-dernière étape que le pilote nordiste a été contraint à l’abandon. « Adrien Van Beveren, 4e du général ce matin, a cassé le moteur de sa Yamaha à 16 km de l’arrivée », a-t-on appris auprès de l’organisation. Un terrible revers pour celui qui était considéré comme l’un des favoris, surtout depuis l’abandon d’un autre favori, l’américain Ricky Brabec sur Honda.

Deux abandons deux années de suite

La veille déjà, le motard nordiste avait bien galéré lors de la 8e étape, chutant du podium où il s’était hissé à la deuxième place au général à l’issue de la septième étape. « J’ai voulu attaquer, certainement trop, j’ai jardiné pour trouver 2 way-points et j’ai donc perdu du temps », a-t-il déclaré sur Instagram.

L’année dernière, Adrien Van Beveren n’était pas non plus parvenu à rallier l’arrivée. A quatre jours de la fin de la course, et alors qu’il était premier au général, le Nordiste avait fait une lourde chute. Victime d’une fracture de la clavicule droite et de traumatismes du thorax et du rachis dorsal, il avait été contraint d’abandonner.