Dakar: Daniel Elena, le copilote de Sébastien Loeb, pète un câble contre les organisateurs

RALLYE Selon lui, ils n'ont pas voulu reconnaître avoir fait une erreur dans leur road book lors de la 4e étape...

N.C.

— 

Daniel Elena et Sébastien Loeb lors de la 3e étape du Dakar, le 9 janvier 2019 à Arequipa (Pérou).
Daniel Elena et Sébastien Loeb lors de la 3e étape du Dakar, le 9 janvier 2019 à Arequipa (Pérou). — Ricardo Mazalan/AP/SIPA

Daniel Elena était venu sur le Dakar par amitié pour Sébastien Loeb, dont il partage la voiture depuis de longues années. Mais cette édition sera sa dernière, à en croire son coup de gueule du jour contre la direction de course. « Sachez messieurs les organisateurs, que ma tête n’est plus ici mais déjà au Monte-Carlo et que mes prochains mois de janvier ne se passeront plus avec vous, mais à l’Africa Eco Race [le rallye concurrent] », a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Comment en est-on arrivé là ? Tout a commencé au soir de la 4e étape, jeudi, raconte France TV. Elena se plaint à l’arrivée d’avoir été « piégé par le road-book ». Il va en parler à l’organisation, dans le but de récupérer les précieuses minutes perdues. Il pense avoir gain de cause, d’autant que « plusieurs pilotes se sont retrouvés dans le même cas ». Mais les organisateurs ne veulent rien savoir et lui répondent que c’est lui qui a commis une erreur de navigation. Il n’en fallait pas plus pour qu’Elena se mette en colère.

« Si je suis dans le baquet ce matin, c’est pour Seb et au nom de notre amitié, pour nos partenaires, pour l’équipe et pour vous, nos fans, explique-t-il. Quand je fais une erreur, je la reconnais. Je l’ai toujours reconnu et je peux être fier d’être quelqu’un de droit. Je suis énormément déçu de voir que les personnes qui gèrent un évènement avec la renommée du Dakar n’en sont pas capables. »