Saint-Etienne-FC Nantes: Le club pointe du doigt un arrêté préfectoral «injuste et trop contraignant»

FOOTBALL Il n'y aura pas de supporters nantais à Geoffroy-Guichard vendredi soir...

David Phelippeau

— 

 Supporters du FC Nantes
Supporters du FC Nantes — Jeffroy Guy/SIPA

Le communiqué s’intitule : « Pour un football avec ses supporters. » Ce lundi soir, le FC Nantes a annoncé qu’il n’ouvrirait pas de billetterie pour le déplacement de ses supporters, vendredi, à Saint-Etienne. Le club pointe du doigt (pour la première fois ?) l’arrêté pris par la préfecture de la Loire qu’il juge « injuste » et « trop contraignant ».

« La préfecture de la Loire a imposé au FC Nantes et à ses supporters plusieurs mesures restrictives, explique le club dans son communiqué. Ce vendredi, soit à seulement une semaine du match, le FCN s’est vu notifier l’obligation d’affréter des bus pour l’acheminement de tous les supporters nantais souhaitant accéder au secteur visiteurs du stade Geoffroy-Guichard. Il était initialement prévu que les véhicules individuels puissent intégrer l’escorte policière afin d’être acheminés au stade, au même titre que les véhicules collectifs (bus). » Le club précise qu’il a fait pourtant des démarches auprès des services de l’Etat. En vain.

Des mots forts du club nantais

« Le club a donc pris la décision de ne pas ouvrir de billetterie pour la rencontre en raison de cette mesure injuste et trop contraignante, poursuit le communiqué. Il n’y aura donc ni groupe de supporters du FCN, ni supporter nantais individuel en tribune visiteurs du stade Geoffroy-Guichard. » Avant de conclure : « Il est essentiel, pour le FC Nantes, que ses supporters puissent défendre leurs couleurs et supporter leur équipe, à domicile comme à l’extérieur. »