Route du Rhum: Sept jours après avoir chaviré, le trimaran Arkema retrouvé à l'endroit

VOILE Le bateau de Lalou Roucayrol a pu être remorqué...

C.A.

— 

Le trimaran Arkema de Lalou Roucayrol après son chavirage lors de la Route du Rhum.
Le trimaran Arkema de Lalou Roucayrol après son chavirage lors de la Route du Rhum. — AFP PHOTO / MARINE NATIONALE

Comment un bateau de 3,5 tonnes qui avait chaviré a pu être retrouvé à l’endroit ? Alors qu’il avait chaviré à près de 2.000 kilomètres de la Guadeloupe, le trimaran Arkema skippé par Lalou Roucayrol a été retrouvé à l’endroit, a fait savoir son équipe.

Le bateau avait chaviré par gros temps le 14 novembre. C’est le skipper Pierre Antoine, futur vainqueur de la Route du Rhum en classe Rhum Multi sur Olmix, qui avait porté secours à Lalou Roucayrol. Mais depuis, on n’avait aucune nouvelle de l’imposant trimaran.

A l’arrivée du remorqueur, toute l’équipe a eu la surprise de voir le bateau en très bon état et surtout à l’endroit, après sept jours passés en pleine mer.

Fabienne Roucayrol, manager de l’équipe a livré quelques possibles explications : « Dans la possible cause du chavirage, Lalou a expliqué qu’il y avait de l’eau dans le flotteur tribord de son bateau. Nous ne nous expliquons pas encore comment cette eau est entrée dans le flotteur, mais elle a dû continuer à le remplir alors que le bateau avait chaviré. Cela a certainement coulé lentement le flotteur, et avec l’aide du vent et d’une vague, le bateau a dû se retourner et se remettre à l’endroit. »