AS Monaco: Vadim Vasilyev touche 10% des plus-values sur les ventes de joueurs

FOOTBALL Ce qui fait 28,6 millions rien que sur l'été 2017, nous dit Mediapart...

N.C.

— 

Vadim Vasilyev
Vadim Vasilyev — Claude Paris/AP/SIPA

Elle apparaît dans son contrat sous l’appellation « prime exceptionnelle », et au vu des transferts réalisés par l'AS Monaco depuis trois ans, elle porte plutôt bien son nom. Selon les nouvelles révélations de Mediapart basées sur des documents Football Leaks, mardi, le vice-président monégasque Vadim Vasilyev touche 10 % des plus-values réalisées sur les ventes de joueurs par le club, « comme s’il était trader », écrit le média d’investigation.

« Une simple négociation entre l’employeur et l’employé »

L’information a été confirmée par l’intéressé, qui rappelle à Mediapart qu’il s’agit d’un « contrat de droit privé », « soumis ni à une charte des instances sportives ni à l’approbation du conseil d’administration du club » et qui « relève d’une simple négociation entre l’employeur et l’employé ».

Ce contrat dit aussi que les moins-values sur les transferts sont déduites, mais grâce à la politique sportive mise en place par l’ASM ces dernières années, le solde est largement excédentaire. Vasilyev a touché 5,3 millions d’euros en 2015-2016 et 5,4 millions en 2016-2017. Le « jackpot » est pour bientôt, souligne Mediapart. À l’été 2017, l’ASM a vendu Kylian Mbappé, Bernardo Silva, Tiémoué Bakayoko et Benjamin Mendy, pour une plus-value de totale de 286 millions d’euros. Soit une commission de 28,6 millions pour le directeur général du club.