Ligue 1: L'OL a peiné... Mais l'OL a su accélérer... La victoire de Lyon sur Strasbourg à revivre en direct

FOOTBALL Allez, c'est parti pour la 3e journée de championnat...

N.C.

— 

Martin Terrier a marqué avec Lyon contre Strasbourg, le 24 août 2018.
Martin Terrier a marqué avec Lyon contre Strasbourg, le 24 août 2018. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

LYON - STRASBOURG : 2-0
Terrier 41e, Traoré 62e

22h45Et nous on va se quitter là. Merci à tous d'avoir été là, on se retrouve donc demain et dimanche pour d'autres lives Ligue 1. Bonne soirée, bon week-end, soyez sages (ou pas). La bise !

22h43: Voilà voilà, Lyon recolle à la troupe des 6 points, en attendant les autres matchs du week-end. Mission accomplie. 

93eEt non, Depay fait une passe au gardien. ON EN RESTE LA, LYON S'IMPOSE 2-0. Les Lyonnais ont peiné, surtout en première période, mais se rassurent. 

92e: Depay le sagouin, il la donne pas à Mariano à l'opposée. Et il se fait faucher comme un malpropre ensuite. Dernière occase de planter pour l'OL. 

89e: Ça ressemble plus à rien ce match. L'occasion pour moi de vous dire que demain aprem on vous livera PSG-Angers, bien sûr. Soyez-là («rendez-vous sur nos antennes à partir de 16h30»). 

87e: Pas mieux. 

 

86e: Les Strasbourgeois ne lâchent rien, quand même. Ils mériteraient d'en mettre un petit pour l'ensemble de leur oeuvre. 

84e: Est-ce qu'il est temps que le match s'arrête et qu'on rentre tous chez nous ? La réponse est oui. 

81e: J'aurais été très curieux de le voir à Liverpool, quand même. M'enfin, on va pas se plaindre de l'avoir en L1 une saison de plus, hein. 

79e: Allez là, l'entrée de Nabilon ! Champion mon frère. 

77e: J'ai l'impression qu'on vient de voir un tacle de la tête de Morel, mais je suis pas bien sûr. Je préfère pas savoir, en fait. 

75e: Aouar remplace Terrier. «Sous vos applaudissements». 

74e: Le potentiel offensif de cette équipe, quand même... 

 

72e: Aaah il manque deux pointures à Diop pour pouvoir reprendre ce centre fort devant le but de Mendy. Ça peut finir en fessée ce match. 

70e: Strasbourg n'y croit plus. Mais c'est en première période qu'ils ont raté le coche les Alsaciens. 

68e: Bon bah voilà, l'OL va pouvoir gérer tout ça tranquillement maintenant. 

66e: La conclusion de Traoré est belle, mais ce que fait Terrier, cette petite passe en une touche dans la profondeur, c'est ça qui fait la diff. Grandé jogador celui là. 

65eMendy pour Terrier, qui lance Depay dans la profondeur en une touche. Le Néerlandais sert Traoré, qui dribble Sels, puis un défenseur, avant de conclure. C'est beau. 

64eLE BUT DE TRAORE !! Au terme d'un contre d'école, magnifique ! 

62e: ON VEUT NABIL. Nan ? Et Aouar aussi, tant qu'on y est. 

60e: Nan mais Diop, tape là mec ! En position idéale, il veut la donner à Depay dans l'axe alors qu'il y avait un boulevard. Belle passe de Traoré au passage. 

57e: HAHA ce centre du droit de Traoré. Puissance de frappe négative. Le Lyonnais est ce qu'on appelle un pur gaucher. 

54e: Terrier un poil court pour reprendre ce centre ! Mais c'est qu'il y a du rythme, dites moi.

53e: Tousaaaaart la reprise sur corner, ça passe à trois centimètres ! L'OL est mieux en ce début de seconde quand même.

51e: OH la parade réflexe de Sels, sur cette frappe un peu contrée j'ai l'impression de Traoré. Il était dessus mais c'était pas si simple. 

Stasou

On est tellement mauvais que notre meilleure passe, c'est une passe ratée. Y'a pas à dire, Génésio est un génie, un tel niveau de bluff, du jamais vu dans le football. On a vraiment de la chance d'avoir un technicien pareil...

>> J'aime cet esprit :) Et c'est en gros ce que pense tous les supporters de l'OL que je connais. Courage messieurs. 

49e: Terrier a pris la confiance et tente de mettre une mine de 30 mètres en angle fermé. C'est au-dessus / à côté / en tribunes. 

48e: Et toujours pas de Nabil, by the way... 

46eOn est reparti à Lyon. 

21h43: La réac du buteur, au passage. 

 

45e: MI-TEMPS. Lyon est devant, et c'est plutôt bien payé. Terrier les a sorti du trou (hahalolmdr). On se retrouve dans 15 minutes pour la suite !

44e: Mais non Rafael c'est quoi cette passe ??! Ton coéquipier est à deux mètres, sérieusement... Y'avait balle de break au bout, juste avant la pause. 

42e: Pas mal de réussite sur ce coup... Le ballon de Mendy était pour Depay, mais pas très bien ajusté. Le Strasbourgeois n'y va pas, son pote non plus, et Terrier qui avait senti le coup s'échappe dans la profondeur pour aller ajuster Sels. Son premier but avec l'OL, contre son ancien club, donc. 

41eOH LE BUT DE TERRIER ! Annoncé compte double en début de ce live :) 

38e: ALERTE il se passe plus rien. Nada. Que dalle. Je vous préviens y'a Julie Lescaut sur NRJ12 je suis à deux doigts de zapper. 

35e: Haha, on ressort déjà les dossiers. Après, il parlait peut-être des espaces ouverts pour les adversaires... 

 

33e: Genesio commence à s'exciter sur son banc en voyant son équipe qui arrive pas à tenir le ballon plus de 10 secondes. METS MOI NBABIL A LA MI-TEMPS. 

31e: Oh dommage cette feinte de corps de Depay qui avait senti Traoré arriver derrière lui. Bien tenté, mais ça n'a pas trompé le défenseur strasbourgeois. 

28e: Je suis assez inquiet pour la défense lyonnaise, quand même. Vivement que Denayer sois apte (...). 

27ePopooo la frappe puissante de Carole ! Elle était flottante-tournante, pas si facile pour Lopes, qui se détend bien. 

25e: Bizarrement, ça a plombé l'ambiance. Il se passe plus rien depuis. 

22eLa voilàààà la première frappe dangereuse du match ! Elle est pour Tousart, qui avait ajusté une très belle volée du gauche. Sels va la chercher à ras de terre, bel arrêt. 

20e: Ohla encore une possiblité pour les Alsaciens là. Ils ont des boulevards pour centrer, à chaque fois. Marcelo dégage en catastrophe. 

19e: C'est décousu ce début de match. Lyon essaie d'emballer le bouzin mais c'est brouillon, et Strasbourg n'est pas loin d'en profiter en contre. #nalyse

16e: Depaaaaay c'est beaucoup trop dans l'axe du but.

15e: La classique «je frappe, le mec en face arrive à la bourre et je tape mon pied dans sa semelle». J'ai mal pour toi, Lucas Tousart. Bon coup franc à venir pour l'OL. 

14e: Pouah la puissance de Lamine Koné. Terrier n'a pas réussi à passer, même en faisant faute. Il s'est fait manger le petit. 

12eAaaah Martin qui rate son tir du gauche ! Y'avait énorme occase là, encore sur un centre en retrait. C'est pas serein serein dans la défense lyonnaise. 

10e: Deuxième faute assez sale de Mendy en 10 minutes... Bon bah biscotte hein. 

9e: Mais oui Mendy, latéral gauche, qui tente une frappe enroulée pied droit des 25 mètres. Pourquoi pas... Au moins c'était cadré quoi. 

8e: Lalaaaa c'est mal joué ça ! Il était trois en retrait sur ce centre de Thomasson, et Lala se précipite pour la reprendre d'une volée impossible. Fallait lui parler aussi les gars. 

7e: Et hop, la première frappe cadrée du match, pour le Burkinabé. Y'avait de l'idée sur cette demi-volée, mais sans danger pour Sels. 

6e: Traoré, ça va commencer à se savoir qu'il tente des Robben à tout bout de champ nan ? 

4e: Bon, tout le monde est en vie, ça a l'air d'aller. 

3e: Outch le choc entre Mendy et Lala sur ce ballon aérien. Merci Ferland de ne pas avoir sauté et permis à Lala de retomber de tout son poids sur son épaule. 

1èreC'EST PARTIIIIIII.

20h43: Entrée des joueurs sur la pelouse. Le capitaine Marcelo va jouer avec un seul oeil, vu le pansement qu'il a sur le visage.

20h40: Belle petite ambiance au formidable outil connecté ce soir. Ils sont près de 40.000 à s'être déplacé. 

20h37: Il avait été acheté puis prêté dans la foulée la saison dernière. Je suis prêt à parier qu'il va marquer son premier but avec l'OL ce soir. 

20h34: Echauffement terminé pour les joueurs, qui rentrent aux vestiaires. On enlèves les survêts et on est parti les enfants. 

20h31: Rien à voir mais je viens de tomber sur un article m'apprenant que Charles Itandje jouait cette saison avec Versailles en N3. J'étais pas prêt. Quelle vie. 

20h29N'hésitez pas à me donner votre prono pour le match dans les comm'. Pour moi ce sera un petit 2-2, merci bien. 

20h26: Ah bah tenez, voilà ce qu'a dit précisément Genesio sur Nabil (et sur le mercato).

 

20h24: Pour Strasbourg, une absence notable, celle de Liénard au milieu. Il est blessé. Pour le reste, on ne change pas une équipe qui ne perd pas.

 

20h22: Ce qui nous fait un sacré banc de touche, tout de même: Dubois, Denayer, Ferri, Aouar, Fekir, Mariano. 

20h20: En image, ça donne ça. 

 

20h19: On commence avec les compos. Petite surprise côté OL, Fekir n'est pas titu finalement. «Pas encore à 100%», vient de dire Genesio, qui n'a pas voulu dire combien de temps il avait dans les jambes. Hier il avait fait comprendre qu'il le ferait débuter, quand même... Mariano aussi sur le banc. 

 

20h17: Allez, après ce petit Mars glacé qui va bien, on est parti. 

19h45: Le temps d'aller chercher à manger, je vous retrouve dans une petite demi-heure pour parler compos, enjeux, macroéconomie, tout ça. A tout'! 

19h45: Ça sent les buts, parce que Fekir revient, parce que Lyon reste sur un match cata à Reims, parce que Strasbourg envoie du jeu, et parce que je suis pas resté au taf au rien. Voilà. 

19h45SALUT A TOUS. On lance la 3e journée de championnat avec ce MA-GNI-FIQUE Lyon-Strasbourg. Chanceux que nous sommes. En vrai, ça sent le match à buts. 

C’est parti pour la 3e journée ! L'Olympique Lyonnais accueille Strasbourg en ce beau vendredi soir, avec déjà une petite forme de pression. La défaite à Reims le week-end dernier n’a vraiment pas été belle à voir, et il serait bon ton pour les joueurs de Pep Genesio de rectifier le tir à la maison. Pour cela, le coach lyonnais peut compter sur deux retours importants, ceux d' Anthony Lopes​ dans les buts et du champion du monde  Nabil Fekir, brassard au bras, au poste de meneur de jeu. En face, Strasbourg, efficace lors des deux premières journées (une victoire et un nul), arrive sans trop de pression au Formidable outil, si ce n’est celle de se faire plaisir. Encore le meilleur moyen de faire un gros coup.

>> On se donne rendez-vous aux alentours de 20h15 pour entrer tranquillement dans ce match les enfants…