Guardiola salue des Bleus «bien organisés» mais ne croit pas que le Mondial ait sonné le glas du foot de possession

FOOTBALL Pep Guardiola a salué le champion du monde français mais croit fermement en ses idées de jeu...

W.P.

— 

Pep Guardiola
Pep Guardiola — Ian KINGTON / AFP

On ne prend pas grand risque en affirmant que Pep Guardiola n’a sans doute pas été le plus grand fan du jeu de l’équipe de France pendant la Coupe du monde 2018 (mais on s’en fout puisqu’on a gagné. Deux étoiles, poto). Mais le technicien de Manchester City a un minimum de classe et a salué la performance des Bleus en Russie (« beaucoup de talents, un bon manager et de la présence athlétique », a-t-il analysé). Tactiquement, il se souvient « d’une équipe organisée, bonne en contre, très forte au milieu, et jeune. » Merci, Pep, même si on le savait déjà un peu, en fait.

Le ballon, l’essentiel

Guardiola a néanmoins martelé qu’il ne pensait pas que la victoire des Bleus​ au Mondial sonnerait le glas du football de possession, dont il est le fier garant. « Le football se joue avec le ballon. Le ballon, c’est la clé. Une tendance ne s’analyse pas sur un tournoi, quand une idée ne marche pas. Il faut l’améliorer si vraiment vous y croyez. Il y a beaucoup d’aspects dans le football, mais le ballon c’est l’essentiel », a-t-il conclu.