Mercato: Les salariés du groupe Fiat s'indignent de la probable arrivée de Cristiano Ronaldo à la Juventus

FOOTBALL Le président de la Juventus dirige un groupe possédant 30% de Fiat Chrysler Automobiles...

W.P.

— 

Cristiano Ronaldo devrait signer à la Juve
Cristiano Ronaldo devrait signer à la Juve — JUANJO MARTIN/SIPA

On y va tout droit et il n’y a plus grand monde pour en douter : Cristiano Ronaldo devrait quitter le Real Madrid pour rejoindre la Juventus pour environ 100 millions d’euros. Ça plaît évidemment beaucoup aux supporters de la Vieille dame mais un peu moins aux salariés du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA). Pourquoi diable, vous demandez-vous sûrement.

Petite gymnastique intellectuelle. Le groupe FCA ainsi que la Juve​ appartiennent à la famille Agnelli. Ajoutons à cela que le président du groupe, John Elkann, est le cousin d’Andrea Agnelli, président de la Juve. Vous suivez ? Elkann est aussi le président et CEO d’Exor, entreprise détenant 30,78 % du groupe FCA et 63,77 % de la Juve.

Bref, les deux entités sont liées, et logiquement leur portefeuille aussi. « Après Higuain, (acheté à Naples 94,7 millions d’euros), Cristiano Ronaldo aussi ? C’est une honte. Les travailleurs de Fiat n’ont pas été augmentés depuis dix ans… », affirme Gerardo Giannone, salarié de l’usine de Pomigliano D’Arco depuis 18 ans. Comme quoi, on peut aussi ne pas se satisfaire de l’arrivée d’un quintuple Ballon d'Or dans son pays.