Coupe du monde 2026: Sans succès, la France a voté pour le Maroc (comme le Brésil, la Belgique ou l'Italie)

PARI PERDU Le Royaume a voulu croire jusqu’au bout à son « rêve » de devenir le deuxième pays du continent, après l’Afrique du Sud en 2010, à accueillir un Mondial...

Clémence Apetogbor

— 

Le président du comité de candidature marocain Moulay Hafid Elalamy face au congrès de la Fifa
Le président du comité de candidature marocain Moulay Hafid Elalamy face au congrès de la Fifa — MLADEN ANTONOV / AFP

La victoire de United 2026 est sans appel. Face à un Maroc présenté comme challenger, le trio Etats-Unis, Mexique et Canada a remporté l'organisation du Mondial 2026 à 48 équipes par 134 voix contre 35.

Avec sa candidature « africaine », le Maroc a voulu croire jusqu’au bout à son « rêve » de devenir le deuxième pays du continent, après l’Afrique du Sud en 2010, à accueillir un Mondial.

Belgique, Italie et Sénégal parmi les soutiens

Et le Royaume comptait quelques soutiens de poids, dont la France. Aux côtés de la France, et même si on ne va pas vous lister ici les 65 pays qui ont parié sur le dossier marocain, on retrouve la Belgique, le Brésil, la Chine, les Pays-Bas, la Palestine, le Qatar, le Sénégal ou encore la Syrie​.

A noter que l’Iran a décidé d’appuyer sur le bouton « aucun des deux » tandis que Cuba, l’Espagne et la Slovénie se sont abstenus.

L’ensemble des résultats sont dispos ici.

Beau joueur malgré sa défaite écrasante, le comité marocain a salué la victoire du trio nord-américain tout de suite après le vote. Dans un tweet, le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani a « salué le comité de candidature du Maroc pour son sérieux et son professionnalisme », le remerciant pour « ce rêve partagé ».

>> A lire aussi : La rumeur improbable du jour: Zidane deviendrait sélectionneur du Qatar pour 50 millions par an