OGC Nice: Selon Jean-Pierre Rivère, «Balotelli n'est pas libre, mais nous avons des accords»

FOOTBALL Le coach Lucien Favre a déjà quitté le Gym. Mario Balotelli et Alassane Plea pourraient bien suivre cette même voie…

M.Fr. avec AFP
— 
Mario Balotelli lors de Nice-Monaco, le 9 septembre 2017.
Mario Balotelli lors de Nice-Monaco, le 9 septembre 2017. — Lionel Urman/SIPA

Le buteur italien de Nice Mario Balotelli « n’est pas libre », mais « nous avons des accords particuliers » pour qu’il rejoigne un autre club, a dit mardi le président de l'OGC Nice, Jean-Pierre Rivère. « Mario Balotelli a un contrat, il n’est pas libre, il lui reste un an avec Nice », a-t-il expliqué à l’AFP en marge de la convention du football, à Cannes.

Mais « nous avons des accords particuliers, a-t-il précisé d’emblée, parce que quand on est Nice, on est obligé d’avoir des contrats de ce type-là pour certains joueurs ». « Si quelqu’un veut venir prendre Mario, on discutera. »

AS Rome ou Naples

« L’Italie l’attire, je crois », a ajouté Rivère à propos de « Super Mario », qui intéresserait l’AS Rome ou Naples. « L’année dernière il devait déjà partir, mais il m’avait dit : “Je suis bien à Nice” », a poursuivi le dirigeant azuréen. « Mais après la saison qu’il a faite, il peut aspirer à quelque chose de différent, et je serais ravi pour lui si ça marche très bien ailleurs. »

Quand à l’autre buteur du Gym, Alassane Plea, « on lui avait donné notre engagement verbal qu’il aurait un bon de sortie cette année, a expliqué Rivère. Comme c’est un garçon remarquable, il vient me voir et me dit j’ai envie de partir à l’étranger, il faut respecter ma parole ».