VIDEO. Montpellier: «Il faut qu’on nous casse la jambe pour siffler penalty?» Der Zakarian en pétard

FOOTBALL Après le partage des points entre Montpellier et Lyon (1-1), le coach de Montpellier est scandalisé et s’interroge sur le traitement réservé à son équipe...

Jerome Diesnis

— 

MHSC-OL, ce dimanche à la Mosson.
MHSC-OL, ce dimanche à la Mosson. — N. Bonzom / Maxele Presse

Michel Der Zakarian est excédé. L’entraîneur de Montpellier a tapé sur la table à plusieurs reprises lors de la conférence de presse d’après-match qui a vu son équipe partager les points avec Lyon ( 1-1).

Le coach est en pétard contre la décision de ne pas accorder le penalty pour la faute grossière de Mendy sur Paul Lasne. « Qu’on ne vienne pas nous dire qu’il n’y a pas penalty ! C’est incroyable qu’on ne le siffle pas ! Ça fait je ne sais pas combien de points que l’on perd comme ça. Quand je vois le penalty qui est sifflé contre nous contre Marseille…», s’agace le coach.

« Il faut quoi ? Qu’on nous casse une jambe pour qu’on nous siffle penalty ? Dans tous les championnats, les grandes équipes sont toujours avantagées. »

Ce n’est pas Daniel Congré qui dira le contraire : « On est la seule équipe à ne pas avoir obtenu un seul penalty depuis le début de la saison. On peut forcément se poser des questions. » Pour Paul Lasne, victime du tacle non maîtrisé du défenseur lyonnais, « le tacle est vraiment dangereux. Les deux pieds sont décollés. Si j’y vais pour vraiment frapper, je pense qu’il peut me casser la jambe. »

Provisoirement sixième, le MHSC lutte pour une qualification européenne. « Faut dire les choses. Les faits de jeu nous sont contraires, reprend Michel Der Zakarian, s’adressant aux journalistes : Il faut que vous relatiez les faits. C’est Montpellier, il n’y a pas assez de monde dans le stade, pas assez de bruit. Ça me gonfle de perdre des points de cette façon. »