JO 2018: Des 4e places pour la France, toujours plus... Ledecka fait le doublé ski/snowboard... Le résumé de la nuit

JEUX OLYMPIQUES On va finir par ne pas le battre, ce record de Sotchi...

W.P

— 

Tessa Worley aura vécu des Jeux très décevants
Tessa Worley aura vécu des Jeux très décevants — Christophe Ena/AP/SIPA

Vous dormez la nuit ? Nous, pas pendant ces JO. Chaque matin, on vous raconte ce que vous avez loupé à Pyeongchang. Allez, bon p’tit dej'.

Les Français de la nuit

Décevants. Très décevants, même. Le ski alpin français boucle ses Jeux olympiques avec une nouvelle médaille en chocolat après sa quatrième place sur le team event, un slalom parallèle digne des plus belles épreuves d’Intervilles. Les Bleus avaient d’ailleurs frôlé la correctionnelle contre le Canada au premier tour avant de se hisser jusqu’en demies, où ils ont perdu contre la Suisse. En petite finale, alors que tout semblait gagné, c’est finalement… Pinturault qui a coûté le bronze à l’équipe de France. On ne peut pas être le sauveur à tous les coups.

La star

Ester Ledecka est monumentale. Parée d'or en ski alpin à la surprise générale sur Super-G, la Tchèque a cette fois tenu son rang en snowboard parallèle et décroché plutôt facilement sa seconde médaille d'or des JO de Pyeongchang. Formidable histoire que celle de cette jeune femme, que nous vous racontions un peu plus tôt dans ces Jeux.

Le tweet

Alerte référence à Rasta Rockett​ de la part du CM de France TV. On en profite pour saluer le résultat honorable de nos bobeurs tricolores, 11e et 12e à l’issue des manches 1 et 2.

L’image

Ce bon vieux Scott Moir est un peu moins gracieux quand il mate du hockey sur glace, bière à la main, que sur la patinoire en compagnie de Tessa Virtue. Et donc forcément plus drôle. On peut donc être champion olympique et gueuler sur les arbitres comme un supporter lambda. C’est bon à savoir.