Top 14: Huit essais marqués, Gaël Fickou en feu... Le Stade Toulousain se fait plaisir à Agen

RUGBY Large vainqueur à Agen, le Stade Toulousain conforte sa place parmi les «qualifiables» pour les phases finales du Top 14…

N.S.

— 

Le troisième ligne François Cros et les Toulousains ont largement dominé Agen en Top 14 (25-52), samedi à Armandie.
Le troisième ligne François Cros et les Toulousains ont largement dominé Agen en Top 14 (25-52), samedi à Armandie. — Th. Moritz / AFP

Pour l’instant, le Stade Toulousain négocie à merveille sa trilogie des mal classés du Top 14, avec dix points pris sur dix possibles. Trois semaines après avoir arraché le bonus offensif à l’ultime seconde contre la lanterne rouge Oyonnax (37-15), l'équipe d’Ugo Mola n’a pas connu les mêmes difficultés à Agen, chez l’avant-dernier (25-52). Désormais quatrième, le Stade n’a pas perdu le rythme malgré la longue coupure internationale, avant de recevoir Brive, le douzième, dimanche.

Particulièrement en forme, face à une défense lot-et-garonnaise il est vrai bien poreuse, Gaël Fickou a signé trois des huit essais Rouge et Noir. De quoi conforter le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel dans son choix d’avoir retenu le centre de 23 ans pour la réception de l’Italie, vendredi à Marseille, censée offrir aux Bleus leur premier succès de ce Tournoi des VI Nations.

Objectif qualification pour les phases finales

« La volonté de Toulouse est toujours de produire du jeu, c’est facile quand ça marche, a lâché Ugo Mola. Le rugby est une éternelle remise en question, donc on ne va pas claironner. » Ses joueurs n’ont toutefois laissé aucune chance à un SUA qui s’était promis une revanche après la raclée reçue à Lyon juste avant la trêve (71-17).

Avec seulement un sélectionné en Bleu, et malgré la perte de son « facteur X » Antoine Dupont pour le reste de la saison, le Stade Toulousain est armé pour franchir les haies des doublons et couper la ligne au printemps en position de qualifié pour les phases finales, après le raté de l’an dernier.