JO 2018: Pinturault pour une médaille sur le combiné? Une surprise française en ski de fond? Le programme de mardi

JEUX OLYMPIQUES Allez,on enchaîne les médailles côté tricolore…

A.H.

— 

Alexis Pinturault est une chance de médaille côté français.

Alexis Pinturault est une chance de médaille côté français. — Dimitar DILKOFF / AFP

  • Après un beau lundi ponctué de deux médailles, la France veut encore rêver.
  • Alexis Pinturault fait ses débuts en Corée du Sud

Mardi 13 février - Jour 4

Les Français du jour

Les fans de ski de fond devraient se régaler ce mardi. Lucas Chanavat, Baptiste Gros, et Richard Jouve seront sur le sprint hommes (style classique). Chez les femmes, Aurore Jean tentera de tirer son épingle du jeu. A suivre également, si le temps le permet, le combiné masculin avec deux bonnes chances de médailles : Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet. Thomas Mermillod-Blondin et Maxence Muzaton seront également de la partie. On regardera attentivement aussi Sophie Rodriguez et Mirabelle Thovex, en finale du snowboard halfpipe.

La star du jour

L’Autrichien Marcel Hirscher lance ses JO ce mardi. Porte-drapeau de son pays lors de la cérémonie d’ouverture, le skieur devrait récolter une belle moisson de médailles à Pyeongchang. A commencer par le combiné. Celui qui a remporté 55 épreuves de coupe du monde, à 28 ans, n’a plus que l’or olympique à s’adjuger pour compléter un palmarès déjà très fourni. Mais le combiné sera son galop d’essai. C’est sur le géant et le slalom que le leader de la « Wunderteam » sera attendu.

La médaille que l’on n’attend pas

Après les deux médailles de Bescond et Fourcade, les Bleus doivent continuer sur cette belle lancée. Même si on les attend plus dans l’épreuve par équipes, les Français pourraient réaliser une grosse performance lors du sprint de ski de fond. A commencer par Lucas Chanavat, 23 ans, qui a réalisé ses premiers podiums cette saison dans cette discipline. Et le garçon est quand même champion du monde U23. On y croit.

Les trois choses à ne pas louper

  • La finale du halfpipe (snowboard) à 2h pour les insomniaques
  • La deuxième manche du combiné, avec le slalom au petit déjeuner (7h).
  • La finale du sprint en ski de fond à 12h pétantes. Pour les vrais, les qualifs commencent à 9h.

Le conseil lecture

Monstrueux, énorme, surpuissant… Les superlatifs ne manquent pas pour qualifier la prestation de Martin Fourcade lors de la poursuite, remportée les doigts dans le nez, lundi. Même son frère, Simon, était impressionné. A lire.

>> A lire aussi : Il m’a épaté comme à chaque fois... Même Simon Fourcade ne sait plus quoi dire sur son frère