JO 2018: Il a remis ça! Dans le froid glacial de Pyeongchang, le porte-drapeau tongien a défilé torse nu

JEUX OLYMPIQUES Taekwondoïste à Rio, Pita Taufatofua s'est qualifié en ski de fond pour ces Jeux d'hiver...

A.G.

— 

Pita Taufatofua, sportif originaire des Tonga, était déjà le porte-drapeau de son pays lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques à Rio.
Pita Taufatofua, sportif originaire des Tonga, était déjà le porte-drapeau de son pays lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques à Rio. — PEDRO UGARTE / AFP

« IL EST FOUUUU P*****, Il l’a fait » et « IL EST TORSE NU P***** ON EST TRAUMATISES », voici la réaction de nos envoyés spéciaux à Pyeongchang

>> A lire aussi : Suivez la cérémonie d'ouverture des JO 2018 en direct

Porte-drapeau des îles Tonga à Rio en 2016 en tant que taekwondiste, Pita Taufatofua avait alors défilé torse nu et huilé. Ce vendredi soir à Pyeongchang, dans un froid glacial, Taufatofua a remis ça.

Le Tongien avait pourtant promis de ne pas défiler cette fois-ci revêtu de la tenue traditionnelle : « Je veux être encore en vie pour ma course, avait-il annoncé. Je vais rester bien au chaud cette fois-ci. »

Après le taekwondo à Rio, l'athlète de 34 ans a chaussé les skis de fond et s'est qualifié pour les Jeux d'hiver. Sans surprise, il est le seul athlète représentant les îles Tonga en Corée du Sud.