Le sex-symbol des JO de Rio Peta Taufatofua s'est qualifié... pour les Jeux d'hiver (si si)

JEUX OLYMPIQUES Il va concourir en ski de fond...

N.C.

— 

Pita Taufatofua, le porte-drapeau des Tonga lors des JO de Rio, a réussi l'exploit de se qualifier pour les Jeux d'hiver 2018 de PyeongChang.
Pita Taufatofua, le porte-drapeau des Tonga lors des JO de Rio, a réussi l'exploit de se qualifier pour les Jeux d'hiver 2018 de PyeongChang. — Matt Slocum/AP/SIPA

Si vous ne vous souvenez pas de son nom, ses abdos huilés vous disent en revanche peut-être quelque chose. Pita Taufatofua est le porte-drapeau des Tonga qui s’était fait remarquer par le monde entier lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Rio​, en 2016. Apparu torse nu, huilé en abondance et revêtu d’un simple pagne traditionnel, le champion de taekwondo avait fait son effet.


Et bien sachez que l’athlète s’est qualifié pour les JO d'hiver de PyeongChang ! Il a valider son billet samedi, à quelques heures seulement de la deadline officielle, pour les épreuves de ski de fond.


L’exploit est monumental. La discipline n’est évidemment pas très répandue sur l’archipel du Pacifique, et celui a découvert la neige seulement en 2016 a dû trouver des moyens de fortune pour s’entraîner. Après sept échecs dans sa tentative de qualification, il est donc parvenu à le faire sur la toute dernière épreuve, en Islande. « Je savais que je devais tout donner, que c’était du quitte ou double, alors j’ai vraiment donné tout ce que j’avais, et aujourd’hui, je suis heureux », a-t-il commenté pour le CIO.

Bravo à toi, Peta. Il va juste falloir penser à s’habiller un poil plus chaudement pour la cérémonie d’ouverture.