JO 2018: LA FLAMME EST ALLUMEE... Revivez la cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver 2018 avec nous

JEUX OLYMPIQUES Les Jeux 2018 à PyeongChang commencent officiellement ce vendredi avec la cérémonie d’ouverture…

20 minutes

— 

Le président du CIO Thomas Bachs durant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud, le 9 février 2018.

Le président du CIO Thomas Bachs durant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud, le 9 février 2018. — JAVIER SORIANO / POOL / AFP

==> Revivez en images la cérémonie d'ouverture 

 

14H17 : ET. C'EST. FI. NI !

Les Jeux olympiques d'hiver 2018 sont officiellement ouverts !

14H14 : Alors que la fête continue…

Ninjas, gros moyen pyrotechnique,… on est en plein clou du spectacle

14h10 : LA FLAMME EST ALLUMEE

Sur une patinoire installée au pied de la boule qui va accueillir la flamme olympique, Kim Yuna porte la torche vers une sorte d’iceberg. Duquel sort un cylindre de feu pour alimenter le brasier olympique !

14h07: C'EST BIEN KIM YUNA QUI VA ALLUMER LA FLAMME.

 

14h04: Deux membres de l'équipe de hockey coréenne (une du Nord et une du Sud, donc), montent les escaliers jusqu'à la flamme olympique. #Commeun25esymbole

14h01: Connais pas, mais on va faire confiance à notre confère du NY Times. En ce moment même, la flamme est dans les mains du gars qui avait planté l'Italie en 8e de finale du Mondial 2002. 

 

 

13h55: Alors qu'une cantatrice sud-coréenne me donne des envies d'abonnement à l'opéra Bastille. Quel coffre mes mis. Bon, sinon elle arrive cette flamme? Ah non, c'est le serment olympique. Interminable cette histoire. 

 

 

13h47: POPOPOPOPO LE FEU D'ARTIFICE. C'est autre chose que le 14 juillet à Villebon-sur-Yvettes. Bon ils nous remettent les athlètes sud-coréens pour encadrer le drapeau olympique faisant le tour du stade. La flamme arrive ASAP. 

 

13h42ALLEZ C'EST L'HEURE DU DERNIER RELAYEUR DE LA FLAMME

13h41: Est-ce que vous avez déjà entendu parler du petit chien de Lindsey Vonn? C'est lui, la star de ce début des JO.

>> A lire: JO 2018: A 18 mois, la «fille» de Lindsey Vonn suit sa mère partout, même en conférence de presse

 

13h34Petite mise à jour sur les sosies de Trump et de Kim Jung-Un. Les mecs se sont fait sortir du stade en fait, selon l'AFP.

Deux sosies du président américain Donald Trump et du leader nord-coréen Kim Jong ont été éconduits du stade où se tenait vendredi soir la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang, a constaté un journaliste de l'AFP. Le faux Donald Trump, les cheveux blonds et le teint orangé, était coiffé d'une casquette rouge où était inscrit "USA". Le sosie de Kim Jong Un portait lui les cheveux très courts, coiffure caractéristique du numéro un nord-coréen et un manteau foncé.

Alors que la cérémonie d'ouverture avait débuté depuis environ 45 minutes, les deux hommes ont remonté la tribune, accompagnés de bénévoles et d'officiels qui les ont reconduits à la sortie sans incidents. Leur passage au niveau de la tribune de presse a provoqué un léger attroupement.

 

13h31: C'est l'heure des discours et on devrait pouvoir plier les gaules sans mourir de froid. Enfin, pour nous ça va, je pense surtout aux athlètes dans les tribunes. 

13h25: Tiens une infographie intéressante que j'avais déjà vu passer sur l'impact du réchauffement climatique en partant des JO d'hiver. En 2080; la moitié des villes organisatrices ne pourront plus accueillir les épreuves en raison d'un climat trop chaud. 

 

13h19: Voilà, c'est terminé pour le défilé, toutes les nations sont passées. On reprend donc le thème de départ pour clore cette cérémonie d'ouverture. Les enfants, les symboles civisationnels, la robotique, le futur, la paix...

13h14: Moment fort de cette cérémonie d'ouverture. Les deux Corées qui défilent ensemble. Ce n'est pas une première, c'était même la norme au début des années 2000, mais dans le contexte actuel, c'est une image forte en symbole. Les caméras zooment sur le président nord-coréen (qui n'est pas Kim Jong-Un dans la consitution), lequel serre la main à son homologue sud-coréen. Pour deux pays en guerre, c'est déjà pas mal. 

 

13h09: LES BLEUS SONT LA. BEAU COMME DES DIEUX. Comment ça on exagère? 

 

 

13h06: MAIS OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Pita Taufatofua dans la place. Souvenez-vous cet athlète tongien qui avait excité tout le monde pendant la cérémonie d'ouverture des JO de Rio. Il s'est qualifié en ski de fond et il a choisi de défiler dans la même tenue par -10 degrés. Chapeau l'artiste. 

 

 

12h58: Au tour des Canadiens, une des plus grosses délgations aux jeux d'hiver. La première, Les Etats-Unis, évidemment, avec près de 250 athlètes présents à Pyeongchang. Les Jamaïcains sont beaucoup moins. 

 

 

12h54: L'équipe russe rentre dans le stade sous la bannière olympique. Juste derrière l'Autriche, grosse nation des sports d'hiver, surtout en ski alpin. Ana Fenninger en porte-drapeau, et non Marcel Hirscher. 

 

 

12h51: AHAHAHAH les mecs ont tellement dû faire flipper les sepctateurs. Je vous rappelle que la soeur du suprême leader est dans les tribunes. Première fois qu'un membre de la dynastie du Juche met un pied de l'autre côté de la DMZ. 

 

 

12h48: Et la médaille de la tenue la plus moche accordée sans contestation aucune à la Slovénie. Un vert sirop de menthe années 90.

 

 

12h44: NOS FRANCAIS SE PREPARENT. N'ATTRAPE PAS FROID MARTIN

 

 

12h41: Les Bermudes en bermuda. Le porte-drapeau a le nez plus rouge que son bermuda, justement. Probablement en traind e couver une énorme grippe qui l'empêchera de finir 76e d'une course de ski de fond. 

12h37: La délégation américaine dans l'arène. Une lugeuse en porte-drapeau, qui a été choisie au tirage au sort, puisque le vote des fédérations n'a pas réussi à départager les deux candidats. 

 

>> A lire: JO 2018: Le choix du porte-drapeau américain s'est fait à pile ou face, et ça n'a pas plu au perdant

 

12h34: Les Mexicains pas du tout dans le cliché avec un mariachi en porte-drapeau. Probablement le prince Hubertus Von Hohenlohe, comme d'habitude

 

12h31: Parfois étonné par la petitesse des délégations de certains pays qu'on qualifeira «d'hivernaux». Le Danemark et la Lettonie par exemple. Il y a presque autant d'ahtlètes libanais c'est pour vous dire. 

12h26Début du défilé des délégations. On commence par la Grèce, traditionnellement. Suivent le Ghan et les rasta rocket nigérianes, dont on reparlera sans doute. L'Afrique du Sud est là aussi. Deux athlètes en tout et pour tout. 

 

 

ChipsRCT83

@liver: Jean-Pierre Pernaud a préparé un sujet sur Pyeongchang ?

 

>> Probablement à partir d'un village jumêlé dans l'Aveyron

12h23: J'en profite pour vous informer que le dernier papier de notre EXCELLENTE série sur les histoires improables des JO d'hiver est sorti. Et qu'il est à lire ici. 

 

 

12h19: Alors on en est où? Ah, voilà. Huit champions olympiques "historiques" de la Corée du Sud (hiver et été confondus je crois) font le tour du stade en portant un drapeau du pays hôte. C'est ensuite que devrait commencer le défilé des délégations proprement dites. La France est attendue en 85e position, vers 13h15. 

 

 

12h14: Pour ceux qui ne sont pas encore rentrés dans leurs JO, sachez que certains épreuves ont déjà commencé dans la nuit. Notamment le ski bosse, ou notre petite Perrine Laffont a bien grandi depuis Sotchi. Première de son run de qualification. Gros espoir de médaille pour dimanche. 

 

 

12h09: Les cinq petits sud-coréens dont je vous parlais sont maintenant au milieu du stade, entourés de dragons, cerfs, paillons, tigres et autres animaux en carton. Virage à droite vers Final Fantasy donc. «La terre de paix». 

 

12h05: Alors là on est dans une sorte de mélange entre Assassin's creed et Indiana Jones avec deux petits sud-coréens au milieu de figures fantasmagoriques. Je vous rassure, c'est un clip. Enfin je crois. Ou alors le tigre de synthèse est vachement bien foutu. 

12h03: C'est parti pour le show !!!! Sachez pout info que le spectacle de cette cérémonie d'ouverture s'intitule «La paix en mouvement». Sous les yeux de la soeur du suprême leader nord-coréen. #Comeunsymbole

11h55: Quelques petits conseils lectures avant que la cérémonie proprement dite ne commence

>> JO 2018: Sniper sur Twitter, habile avec les médias... Dans sa com', Martin Fourcade, c'est «niveau Federer»

>> JO 2018: Qui est Kim Yo Jong, petite sœur de Kim Jong-un et femme la plus puissante de Corée du Nord?

>> JO 2018: Vous n'allez rien en voir à cause du décalage horaire? On vous raconte à l'avance les Jeux de Pyeongchang

>> JO-2018 : Apocalypse, hockey, pom-pom girls… Les questions qu’on se pose sur le rapprochement inter-Corée

 

11h51: Sachez qu'à 20 minutes on a aussi un athlète qui participe à la compétiton à sa manière. Soyez indulgents, il débute en biathlon

 

11h47: Alors visiblement Jacky Chan fait partie des invités. Ne me demandez pas pourquoi. 

 

11h44: Nos deux envoyés spéciaux sont (presque) dans la place? Ils viennent d'ailleurs de vous donner toutes les dernières infos du moment depuis Pyeongyang. 

11h42Salut les loulous, on s'installe tranquillement pour assister à une cérémonie d'ouverture qui s'annonce rapide. Il fait beaucoup trop froid pour que les athlètes s'attardent trop longtemps dans le stade. 

Si les premières épreuves de curling et de saut à ski ont commencé hier, suivies cette nuit par les qualifications du ski de bosses, les Jeux d'Hiver de PyeongChang commencent officiellement ce vendredi avec la cérémonie d'ouverture. Un évènement à ne surtout pas manquer ! Pourquoi, me direz-vous ? Eh bien, même si de nombreux athlètes ont préféré rester bien chaud au lieu de rester deux heures debout dans le froid glacial coréen, vous allez assister à un Martin Fourcade porte-drapeau, deux Corées défilant sous la même bannière et tout ça sous les yeux de la soeur Kim Jong-un !

 

>> Début des festivités à 11h45