VIDEO. «Une nouvelle décision grotesque», Wenger n'en peut plus de l'arbitrage après le nul entre Arsenal et Chelsea (2-2)

FOOTBALL Les Gunners ont concédé un penalty douteux transformé pat Eden Hazard...

J.L. avec AFP

— 

Arsène Wenger, expulsé lors du match entre Arsenal et Burnley le 22 janvier 2017.
Arsène Wenger, expulsé lors du match entre Arsenal et Burnley le 22 janvier 2017. — BPI/Shutterstock/SIPA

L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger va contester la procédure de la Fédération anglaise (FA) à son encontre pour «langage et/ou comportement inapproprié», et maintient ses propos sur l'arbitrage tenus suite au match nul contre West Bromwich dimanche (1-1), a-t-il assuré mercredi. «A 100%. Vous pouvez réécouter toutes les interviews. Je maintiens ce que j'ai dit, sans aucun problème», a-t-il déclaré mercredi à l'issue du match nul contre Chelsea (2-2) marqué par un nouveau penalty contesté contre Arsenal.

Wenger a à nouveau fustigé la décision «grotesque» de l'arbitre d'accorder un penalty aux «Blues» pour une faute de Bellerin sur Hazard. «C'était un match remarquable. Une fois de plus, nous avons eu une très mauvaise décision contre nous», a regretté Wenger en conférence de presse.

«Nous devons prendre ça en compte dans notre préparation, c'est ce à quoi nous devons faire face. On voit du bon football. Malheureusement, on voit aussi de mauvaises décisions. Cela me frustre et me contrarie», a-t-il déclaré. «S'il y a penalty contre nous ce soir, alors il doit y en avoir au moins deux pour nous. Ce ne sont que des opinions. Quand vos opinions vont toutes dans le même sens, ce qui est répété n'est pas une coïncidence», a-t-il estimé.