Côte d'Azur: Un couple participe aux premiers Mondiaux de krav maga

SELF DEFENSE Stéphane Rigoulot et Lény Dourado s’envoleront pour Jérusalem pour la première édition de ce championnat du monde…

Mathilde Frénois

— 

Stéphane Rigoulot et Lény Dourado s’envoleront pour Jérusalem pour les Mondiaux de krav maga.
Stéphane Rigoulot et Lény Dourado s’envoleront pour Jérusalem pour les Mondiaux de krav maga. — L. Dourado et S. Rigoulot
  • Ils devront, pendant 1,30 min, montrer un éventail d’attaques et de défenses à main nue, avec matraques, couteaux et armes de poing.
  • Tous deux sont licenciés au club KMDT Mandelieu.

Elle est ostéopathe, il est dessinateur. Elle a 31 ans, lui 37. En couple dans la vie comme dans la salle de sport, Lény Dourado et Stéphane Rigoulot participeront, en équipe, à la première édition des championnats du monde de krav maga, méthode d’autodéfense israélienne affiliée au karaté. Tous deux s’envoleront pour Jérusalem, afin de défendre les couleurs de la France et de leur club, le KMDT Mandelieu.

Habitué des arts martiaux, le couple est déjà double champion de la Ligue Côte d’Azur, champion de France et vainqueur de l’Open international. « Lény vient du viet vo dao [un art martial vietnamien]. C’est une guerrière. Elle ne lâche rien, affirme l’entraîneur Franck Barbé. Stéphane est beaucoup plus posé, il est réfléchi parce qu’il a travaillé dans la sécurité rapprochée. »

>> A lire aussi : Pourquoi les cours de self-défense explosent?

Matraques, couteaux et armes de poing

Les deux Azuréens allieront leurs forces pour briller dans ce sport de self-défense. Samedi et dimanche, ils devront, pendant 1,30 min, montrer un éventail d’attaques et de défenses à main nue, avec matraques, couteaux et armes de poing. « On a hâte d’y être. Mais on a une grosse pression, C’est compliqué à gérer et à rester dans le sérieux de notre entraînement », explique Lény Dourado qui sera en lice avec Stéphane Rigoulot en catégorie Espoir Mixte.

Avant cette expérience krav maga, le duo n’avait jamais pratiqué le sport de haut niveau. « C’est complet. On travaille aussi bien le cardio que les réflexes, expliquent-ils. On apprend aussi à se défendre pour la vie de tous les jours. » Ce week-end, c’est le jury qu’ils devront séduire.