Nice: Les règles du cache-cache vues par les médaillés de bronze aux Mondiaux

INSOLITE Cinq Azuréens, pros du cache-cache, expliquent comment trouver la bonne planque…

Mathilde Frénois

— 

L’équipe azuréenne s’entraîne,
même la nuit, pour conserver sa médaille de bronze aux Mondiaux de cache-cache.
L’équipe azuréenne s’entraîne, même la nuit, pour conserver sa médaille de bronze aux Mondiaux de cache-cache. — T. Bussi
  • Les Mondiaux de cache-cache sont organisés à Consonno, une ville italienne déserte.
  • Les médaillés de bronze en titre rappellent les règles de ce jeu d’école devenu sport international.

Pour eux, le cache-cache n’est pas seulement un jeu cantonné à la cour de récréation. Cinq Niçois, médaillés de bronze aux Mondiaux de cache-cache l’année dernière, retentent leur chance ce week-end lors de la 8e édition à Consonno, en Italie. Mais le cache-cache que pratiquent Yohan, Jérémy, Théo, Benjamin et Paulin n’a rien à voir avec celui de leur enfance. 20 Minutes détaille les règles pour pratiquer ce jeu d’école devenu sport international.

Où est le terrain ?

Consonno est un village fantôme. En 1960, un entrepreneur a construit un Las Vegas italien (avec château médiéval, pagode chinoise, piste de danse…) mais un glissement de terrain a mis fin au projet.

Qui commence ?

Le championnat du monde de cache-cache se veut loufoque, son début de partie aussi. C’est au « lancé de carte bleue » que les couleurs et l’ordre de passage de chaque équipe sont déterminés.

Qui chasse ?

« Un seul joueur cherche, explique Paulin. Ce sont des personnes hors-jeu, des costauds issus d’une équipe de rugby. »

>> A lire aussi : Médaillés de bronze au mondial du cache-cache, ils donnent leurs conseils pour remporter la partie

Qui se cache ?

80 équipes de cinq joueurs s’affrontent. « On a 60 secondes pour se cacher dans des bottes de foin ou des tonneaux », détaille Théo. Une fois ce temps écoulé, les joueurs doivent rejoindre la base centrale le plus vite possible. « Cette compétition allie discrétion, rapidité et stratégie », estime Paulin.

Qui gagne ?

Le premier à avoir touché la base (sans se faire repérer !) remporte vingt points. L’équipe qui en possède le plus est sacrée championne. L’année passée, pour leur première participation, les Azuréens étaient montés sur la troisième marche du podium. Ce palmarès implique une pression supplémentaire pour les parties qui seront disputées ce week-end : « On y va pour s’amuser mais on a peur de faire moins bien, reconnaît Théo. On a quand même l’avantage de savoir ce qui nous attend, de connaître le terrain et parfaitement les règles du jeu ! »

>> A lire aussi : Des Français remportent le championnat du monde de cache-cache