JO 2024: « On a toujours été soucieux de bien gérer l'argent», Tony Estanguet répond à Mediapart

OLYMPISME C'est la thèse avancée par le site Mediapart...

J.L.

— 

Tony Estanguet dans les bras d'Emmeline Ndongue, sous les yeux d'Anne Hidalgo, à la fin de la visite du CIO sur la candidature de Paris pour les JO 2024.
Tony Estanguet dans les bras d'Emmeline Ndongue, sous les yeux d'Anne Hidalgo, à la fin de la visite du CIO sur la candidature de Paris pour les JO 2024. — FRANCK FIFE / AFP

4687 euros par personne, 1,5 millions au total, soit la somme dépensée par les 320 membres de la délégation tricolore présente à Lima pour recevoir officiellement l'attribution des JO 2024. Vu comme ça, les chiffres avancés par Mediapart donnent le tourni et semblent hors de proportion pour une victoire qui était déjà acquise. Le site d'investigation évoque entre autres un avion affrêté spécialement par Air France et un repas de victoire à 100 euros par tête de pipe à Lima. 

>> A lire aussi: VIDEO. Paris-2024: Champagne, hôtel 5 étoiles... Le voyage grand luxe de la délégation française à Lima

Des annonces qui ont fait réagir Tony Estanguet, co-président du GIP Paris 2024, lequel s'est confié au Parisien. « Je trouve cette polémique injuste, je suis très à l’aise avec la gestion de Lima. Pour moins dépenser à Lima, on a réservé les chambres d’hôtel et les billets d’avion en amont. Réserver un avion revenait aussi à moins cher que des billets individuels. On a essayé de débrancher Tout ce qu’on pouvait car il y avait moins de suspense.»

Difiicile, tout de même, de laisser sur le bord de la route les partenaires économiques qui ont porté la candidature: «On se devait d’emmener tous nos partenaires qui ont mis de l’argent dans cette candidature, tous nos membres fondateurs. Les présidents de fédérations souhaitaient venir, c’était un moment historique pour le sport français . 1, 5 M€ c’est beaucoup d’argent mais ça ne comporte pas que les invités. Ça comporte la préparation de ce rendez-vous, les visites de préparation, les supports techniques, les films. Au final, on va finir avec un excédent de 4 M€, on n’a donc pas utilisé les 60 M€ de budget qui étaient prévus pour cette candidature, on a toujours été soucieux de bien gérer l’argent.»