Tour de France: «Je pensais qu'il restait 80 mètres», Kittel n'en revient pas d'avoir gagné à la photo-finish

CYCLISME L'Allemand s'est imposé d'un rien lors du sprint de Nuits-Saint-Georges...

J.L.

— 

Kittel et Boasson-Hagen ont dû être départagés à la photo-finish.
Kittel et Boasson-Hagen ont dû être départagés à la photo-finish. — A.S.O/AP/SIPA

Il ne peut décidément pas arrivé grand-chose à Marcel Kittel sur ce tour de France. L'Allemand a remporté sa troisième victoire dans l'épreuve à Nuits-Saint-Georges, après plusieurs minutes de flottement, puisqu'il était bien difficile même après plusieurs ralentis, de savoir qui de Kittel ou Boasson Hagen avait franchi la ligne en premier. C'est finalement le nouveau maillot vert du Tour qui a été déclaré vainqueur. 

>> Tour de France: Revivez la troisième victoire de Marcel Kittel en live comme à la maison

«Je n'avais aucune idée de qui avait gagné, a expliqué Kittel dans des propos rapportés par RMC. Sur la ligne, je me suis dit: «'Oh là là, ça va être très serré, donc je vais tout donner jusqu'au bout'. J'étais dans la roue de Boasson Hagen, je croyais qu'il restait 200m mais il en restait seulement 120. C'était très court. J'ai vu que la porte s'est ouverte à droite, j'ai tout donné mais c'était un peu tard. C'était vraiment, vraiment court.» mais suffisant.