Turquie: Galatasaray exclut Hakan Sükür et Arif Erdem, accusés d'être pro-Gülen

FOOTBALL Il ne fait pas bon être contre les idées d'Erdogan...

Avec AFP

— 

Hakan Sukur, le meilleur avant-centre de l'histoire de la Turquie, vit aujourd'hui en exil aux Etats-Unis.
Hakan Sukur, le meilleur avant-centre de l'histoire de la Turquie, vit aujourd'hui en exil aux Etats-Unis. — AMEL EMRIC/AP/SIPA

L'icône du football turc Hakan Sükür et l'ex-international Arif Erdem, deux légendes de Galatasaray, ont été privés de leur carte d'adhérent, a annoncé dimanche le club stambouliote qui les soupçonne d'être proches du prédicateur Fethullah Gülen, désigné par le gouvernement turc comme l'instigateur de la tentative de putsch du 15 juillet, ce que le prédicateur, exilé aux Etats-Unis, nie fermement.

>> A lire aussi : Crise entre l'Europe et la Turquie: Le président Erdogan menace les Pays-Bas

L'annonce a été faite par le directoire du club alors que samedi, à l'occasion de l'assemblée générale annuelle de Galatasaray, ses adhérents s'étaient opposés à l'exclusion des deux anciens joueurs, ce qui avait suscité la colère des autorités.

Les dirigeants du club se sont appuyés sur des statuts qui prévoient l'exclusion d'un adhérent qui n'aurait pas payé sa cotisation, ce qui était le cas de Sükür et d'Erdem, selon le journal Hürriyet.

Sükür, une vraie légende à Galatasaray

Autrefois surnommé le «Taureau du Bosphore», Hakan Sükür a passé l'essentiel de sa carrière à Galatasaray, avec qui il a notamment remporté la Coupe de l'UEFA en 2000. En équipe nationale, l'ex-buteur a inscrit 51 buts en 112 sélections.

Après une riche carrière sportive conclue en 2008, il s'est lancé en politique et a été élu en 2011 député du parti islamo-conservateur AKP au pouvoir, avant de démissionner en 2013.

Visé par un mandat d'arrêt de la justice turque, l'ex-footballeur âgé de 45 ans vit désormais en exil aux Etats-Unis.