Pépètes: La France, troisième pays le plus dépensier lors du mercato hivernal

FOOTBALL La Ligue 1 a mis le paquet sur le mercato d'hiver...

W.P., avec AFP

— 

Draxler fête son but lors de Rennes-PSG le 1er février 2017.
Draxler fête son but lors de Rennes-PSG le 1er février 2017. — DAMIEN MEYER / AFP

Payet, Draxler, Guedes, Sanson, Depay... La liste des courses récemment effectuées par notre très chère Ligue 1 est longue, très longue. Si bien que cet hiver, le championnat français a été le troisième plus dépensier sur la planète avec 156 millions d'euros comme l'a annoncé la LFP vendredi.

« Des top joueurs sont venus. Il se passe quelque chose », a assuré Didier Quillot, le directeur général exécutif de la LFP, à l'issue d'un conseil d'administration de l'instance.

Selon la LFP, le championnat de France est devancé par la Premier League anglaise (253,8 millions d'euros) et la Super League chinoise (218,7 millions d'euros) et ses recrutements record cet hiver dont le milieu brésilien Oscar, qui a rejoint le Shanghai SIPG depuis Chelsea pour une somme estimée à 60 millions d'euros. 

En Ligue 1, « il y a 53 départs pour un montant de 37 millions d'euros, et 51 arrivées pour 156 millions d'euros. C'est la première fois depuis très longtemps que la balance est dans ce sens là », a encore insisté Didier Quillot.

En comparaison, les clubs français avaient investi 38 millions au mercato d'hiver de la saison passée, environ cinq fois moins. Il fallait au moins ça pour rattraper les erreurs de recrutement estivales.