Mercato: Le Barça avait un accord avec la Juve pour Paul Pogba (mais n'avait pas envie de l'acheter)

FOOTBALL Le club catalan n’a tout simplement pas voulu profiter de l’accord passé entre les deux entités selon un dirigeant du FC Barcelone…

W.P.

— 

Paul Pogba a fait ses débuts avec Manchester United contre Southampton, le 19 août 2016.
Paul Pogba a fait ses débuts avec Manchester United contre Southampton, le 19 août 2016. — Oldham/BPI/Shutterstock/SIPA

Le mercato est terminé et il est l’heure de faire les comptes. Paul Pogba sort de cette période des transferts avec le statut de joueur le plus cher de l’été (et de l’histoire) grâce à son retour à Manchester United, qui aura coûté approximativement 105 millions d’euros aux Red Devils.

>> A lire aussi : Manchester United: Ça a «fait un choc» à Pogba de rejouer à Old Trafford (pendant qu'Ibra se régale)

Retour en arrière. Le milieu de terrain français appartient toujours à la Juve et le FC Barcelone est à la recherche d’un renfort dans l’entrejeu. Manchester United fait une offre mais le Barça s’aligne également. Pas de bol pour José Mourinho, les blaugranas ont un accord avec les bianconeri et gagnent le droit de négocier avec Pogboom.

Un accord avec la Juve après la saison 2014-2015

Selon le dirigeant catalan Albert Soler, ce scénario aurait très bien pu se produire cet été. Soler a en effet avoué, au lendemain de la clôture du mercato, que le FC Barcelone et la Juventus avaient passé un accord à l’issue de l’exercice 2014-2015 permettant à l’emblème catalan de négocier en priorité avec Pogba (« on avait trouvé un accord avec la Juve pour que l’on ait la priorité quand ils le vendraient »).

>> A lire aussi : Mercato: En fait, Pogba a coûté 105 millions d'euros à Manchester (peut-être 110)

Le Barça a acheté six joueurs pour le prix de Pogba

Pourquoi les pensionnaires du Camp Nou n’ont donc pas profité de cet accord pendant le mercato ? « Parce que nous n’avions pas besoin de le faire signer », déclare Soler. Tout simplement. Et d’ajouter qu’avec 120 millions d’euros (sic) « nous avons engagé six joueurs. Si vous signez un joueur pour 120 millions d’euros, vous ne pouvez pas acheter d’autres grands joueurs ».

Ça se tient. Mais il faut également rappeler qu’un Neymar a, en son temps, coûté un peu plus cher qu’un croissant et une baguette de pain à la boulangerie.